Vin bio, vin naturel

Vin bio, vin naturel
Encore anecdotique il y a une dizaine d'années, le vin bio connait une croissance exponentielle depuis 2009 et devrait atteindre près de 10% de la production nationale en 2012. La région d'Alsace fut un précurseur du vin bio avec comme chefs de file de célèbres domaines comme Bott-Geyl ou Zind-Humbrecht. Ils furent suivis par de grands domaines de Bourgogne tel le domaine Joseph Drouhin et du Val de Loire, à l'instar de La Coulée de Serrant. Puis l'ensemble des régions viticoles de France s’est inscrit dans ce mouvement, avec peut-être un certain retard pour la région de Bordeaux. Ce retard sera sans doute comblé grâce aux initiatives de grands châteaux comme le passage du Château Pontet-Canet en Biodynamie.

A proprement parler, il n'existe pas de certification spécifique de vin biologique. La notion de vin bio regroupe des vins issus d'une viticulture ou d'une méthode d'élaboration préservant la nature et bénéficiant d'un label particulier. Ainsi qu'il a été dit, il n'existe pas encore de certification légale en vin bio, même si cela est en préparation, mais  des labels d'origine semi-publique ou privée dont le caractère sérieux tient soit de leur agrément par le Ministère de l'agriculture, par l'INAO ou par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), soit du gage de qualité et de professionnalisme qu'ils inspirent. Le vin bio ne concerne donc pas une région spécifique de production, ni même une appellation, encore moins une couleur particulière, mais des domaines, voire des parcelles répondant au cahier des charges imposé par l'organisme certificateur.

1. Les vins issus de l'agriculture biologique : le label AB

L'agriculture biologique est reconnue depuis 1980 par les pouvoirs publics français. Aujourd'hui, la réglementation concernant ce label a été reprise au niveau européen. Le cahier des charges pour l'obtention du label AB vise à imposer un mode de production agricole préservant la qualité des sols, les ressources naturelles, l’environnement et le maintien local des professions agricoles. Le label AB garantit donc que les produits issus de cette agriculture sont à 95% composés de cultures n'employant pas d'engrais ou de produits phytosanitaires de synthèse (insecticides, herbicides, fongicides…) ou d’Organismes Génétiquement Modifiés (OGM). Toutefois, concernant le vin, le label AB signifie que la vigne a été cultivée selon le strict cahier des charges de l'agriculture biologique, mais n'apporte pas de garantie sur le processus de vinification. Toutefois, afin de valoriser leur production, les vignerons appliquent souvent les mêmes préceptes lors de la transformation du raisin en vin, notamment en adhérent à la Charte de la Fédération Nationale Interprofessionnelle des Vins de l'Agriculture Biologique.

2. Les vins issus de la  Biodynamie

L'agriculture en Biodynamie est inspirée des conférences de Rudolph Steiner données en 1924 à des agriculteurs allemands inquiets de la dégradation qualitative de leur culture. La Biodynamie présente des points communs avec l'agriculture biologique, mais va plus loin dans les solutions apportées. Ainsi, seuls les composts d'origine végétale ou animale peuvent être utilisés. Une demi-douzaine de préparations destinées à lutter contre les parasites, contre l'appauvrissement des sols ou à favoriser la croissance de la vigne. La Biodynamie a aussi pour spécificité de prévoir un calendrier des cultures en fonction des cycles lunaires, planétaires et zodiacaux. En synthèse, l'agriculture en Biodynamie vise non seulement à rendre durable l'activité agricole, mais aussi à préserver les qualités du raisin. La Biodynamie appliquée au vin va aussi plus loin que le label AB en ce que ses principes s'appliquent à la fois à la culture de la vigne, mais aussi à la procédure de vinification, exigeant ici encore l'exclusion de tout rajout qui ne soit pas d'origine naturelle et un respect des rythmes de la nature.

3. L'agriculture raisonnée

L'agriculture raisonnée n'est pas une agriculture biologique au sens où elle n'interdit pas l'utilisation de produits de synthèse. Toutefois, elle peut constituer une étape vers le label AB ou la Biodynamie. L'agriculture raisonnée est donc un certificat officiel délivré à l'exploitant qui adopte une démarche de moyens techniques et de pratiques agricoles conformes aux exigences du référentiel de l’agriculture raisonnée. Ce référentiel est établi par le décret nº 2002-631 du 25 avril 2002 et contient plus de cent critères sélectifs imposant le respect de l’environnement, la maîtrise des risques sanitaires, la santé et la sécurité au travail et le bien-être des animaux. Cette certification est toutefois critiquée en ce qu'elle n'apparaît aux yeux de certains que comme un simple rappel des normes déjà obligatoires ou comme la base minimum d'une agriculture responsable. Il n'en demeure pas moins que la certification du respect des normes apporte une garantie supplémentaire au consommateur et que l'agriculture raisonnée peut apparaître comme une étape motivante vers une certification beaucoup plus contraignante et donc risquée pour le viticulteur.

4. Les certificats et organismes certificateurs

a elle seule, la notion de vin bio ne suffit donc pas à éclairer l'amateur de vin sur les méthodes de production ou de vinification et il faut ainsi connaître à quoi correspondent les labels revendiqués.

Le Label AB, dont les conséquences et les limites ont déjà été expliquées, est attribué par des certificateurs indépendants tels que ACLAVE, AGROCERT, QUALITE FRANCE S.A., ULASE, SGS ICS ou encore ECOCERT, sans doute le plus connu d'entre eux.

Les exploitations en Biodynamie peuvent prétendre à la certification « DEMETER » délivrée par l’association Déméter Agriculture Bio-Dynamique. Il s'agit là d'un organisme non officiel, mais dont la Charte garantit le respect des principes de l'agriculture Biodynamique.  Le label « NATURE ET PROGRES» répondant au cahier des charges défini par la Fédération Internationale d’Agriculture et d’Écobiologie apparaît aujourd'hui comme le plus rigoureux. En effet, outre les principes de Biodynamie qu'il impose, ce label garantit le respect de l'environnement dans tous les domaines de production de la filière : vinification, environnement social, lutte contre l'intensification agricole, transport, fabrication des emballages, des bouchons, etc... Ces deux organismes sont indépendants de la certification AB. On peut aussi citer le label BIODYVIN délivré par le Syndicat international des Vignerons en Culture Bio-Dynamique dont beaucoup de membres n'appartiennent pas à l'association DEMETER. Ce label est aussi délivré par la société ECOCERT selon la charte particulière de l'association.

Enfin, l'agriculture raisonnée est certifiée par des certificateurs indépendants, qui peuvent être en partie les mêmes que ceux délivrant le label AB. Ces organismes sont agréés par la Commission nationale de l'agriculture raisonnée. A l'initiative des vignerons concernés, un label spécifique a été créé en matière de viticulture raisonnée, appliquant les principes de la charte aux particularités du travail de la vigne et à l'élaboration du vin : c'est le label TERRA VITIS.

Acheter les meilleurs vins BIO en vente privée !

Site noté
15876 avis

Accédez aux ventes !

15€

offerts sur votre 1ère commande*

Vin bio présentés récemment en vente privée sur 1jour1vin

Joseph Drouhin - Pommard 2018


Un grand Bourgogne, qui mérite sa réputation. Une robe rouge intense et lumineuse, un nez puissant, avec des tonalités de cerise noire et d'épices qui évoluent vers des notes de cuir neuf. En bouche, les tannins donnent une certaine impression de fermeté, adoucie par un gras harmonieux. Une belle persistance aromatique.

Joseph Drouhin - Volnay 2018

Notes : Burghound 89/100
Le nom Corton a été donné par l'Empereur Othon au VIIIe siècle : Curtis (le domaine), d'Othon (propriétaire). Le Corton a vite été célèbre dans le monde entier car c'est un vin qui voyage bien.  Le vin est assez coloré, tout en restant très rouge. Le nez est puissant et donne lieu à des parfums de fruits confits évoluant vers des nuances musquées et épicées au vieillissement. Dans la jeunesse, la bouche est assez charpentée, sans dureté. Un bon Corton doit avoir du "gras" pour équilibrer le tannin et l'indispensable acidité.

Joseph Drouhin - Corton Grand Cru 2017


Le nom Corton a été donné par l'Empereur Othon au VIIIe siècle : Curtis (le domaine), d'Othon (propriétaire). Le Corton a vite été célèbre dans le monde entier car c'est un vin qui voyage bien.  Le vin est assez coloré, tout en restant très rouge. Le nez est puissant et donne lieu à des parfums de fruits confits évoluant vers des nuances musquées et épicées au vieillissement. Dans la jeunesse, la bouche est assez charpentée, sans dureté. Un bon Corton doit avoir du "gras" pour équilibrer le tannin et l'indispensable acidité.

Alphonse Mellot - Les Pénitents Chardonnay 2017

Notes : Bettane & Desseauve 14,5/20
Cuvée d'une robe jaune soutenu, réalisée sur des pieds de Chardonnay exposés plein Sud sur sols calcaires. Son nez expressif dévoile un belle intensité aromatique avec des senteurs d'agrumes et de fruits exotiques. Fine et équilibrée, la bouche livre des notes citronnées pour s'achever sur une finale gourmande et persistante. On en redemande !

Alphonse Mellot - Les Pénitents Pinot Noir 2019

Notes : Bettane & Desseauve 15/20
Dans sa robe pourpre intense, Les Pénitents s’ouvre sur un nez doté de jolis arômes de fruits rouges. La bouche est croquante et sensuelle, avec une belle finale tout en finesse et fraîcheur. Un très joli vin de plaisir que l'on aura du mal à attendre !

Alphonse Mellot - En Grands Champs 2018

Notes : RVF 16/20
En Grands Champs est un vin puissant, sur des notes de mûre, de griotte et de poivre rose se fondant dans un joyeux bouquet fumé. La bouche est élégante avec du fruité et de la fraîcheur, accompagnés de tanins fins et soyeux. Un rouge « Haute couture », parfait avec une belle pièce de bœuf charolais par exemple…

Alphonse Mellot - La Demoiselle 2020

Notes : Bettane & Desseauve 17/20
Sur les hauteurs de Sancerre les vieilles vignes de Sauvignon plantées sur silex fournissent une matière à la fois puissante et tranchante. La bouche est charnue, d'une amplitude volumineuse aux saveurs de fruits jaunes mais est rehaussée par une acidité mordante et une finale légèrement fumée. De toute beauté !

Alphonse Mellot - Génération XIX blanc 2017

NoteNoteNoteNoteNote

4.7/5 (9 avis)

« Un très grand blanc »

Notes : Robert Parker 94/100, Bettane & Desseauve 19/20
« Issu de sols marneux calcaires, le Sancerre Génération XIX 2017 est un grand représentant pur, frais et tendu de la région et un grand millésime. Profond, fin et complexe au nez très élégant et frais mais concentré, c'est un Sancerre serré, complexe et persistant dont la densité est relevée par la fraîcheur minérale et soutenue par l'extrait et une structure tannique serrée mais fine. La finale est fraîche, stimulante et saline et montre la complexité de vignes de plus de 100 ans. » (Wine Advocate - Stephan Reinhardt)

Alphonse Mellot - La Moussière rouge 2019

« Un concentré de fruits »

Notes : Robert Parker 91/100
Concentré en fruit rouge croquant, ce Pinot Noir se livre avec précision et une grande énergie! Une cuvée très expressive au nez, baies rouges et noires sur des notes épicées de poivre rose et de cannelle. Bouche structurée mais aux tanins fins et soyeux. À ne pas rater !

Joseph Drouhin - Nuits-Saint-Georges 2017


« Épicé avec des baies noires, des noix et des fruits mûrs au nez et en bouche. Corsé, étagé et savoureux. Finale succulente avec beaucoup de saveur. Serré et poli. Déjà délicieux. Pourquoi attendre ? » (James Suckling 2019)