Château de Coulaine - Chinon blanc 2014

Loire

Blanc

Vendu à l'unité

Boire ou Garder

NoteNoteNoteNoteNote
4/5 (1 clients)

15/20

RVF

« Le 2014 offre des arômes de fruits exotiques qui ne sont pas sans rappeler un gros mansengs de Jurançon. » (Le Guide des Meilleurs Vins de France 2018 - RVF). Doté d'une attaque en bouche franche et bien nette, ce blanc dévoile une belle fraîcheur grâce à son acidité, avec de la rondeur et du gras... Tout y est pour un plaisir immédiat !

Caractéristiques du vin

Domaine

Château de Coulaine

Millésime

2014

Appellation

Chinon

Région

Loire

Couleur

Vin blanc

Cépages

100% Chenin

Terroirs

bas de pente argilo-calcaire, juste en face du château, à exposition sud

Vendanges

manuelles en caisses

Elevage

en barriques de 3 à 10 ans jusqu'à la mise en bouteille (5% de fûts neufs)

Production

2800 bouteilles

Viticulture

biologique certifiée

Vinification

levures indigènes, pas de chaptalisation. Fermentation malolactique laissée "libre"

Degré d'alcool

13,5 %

Vin bio

Oui

Dégustation & accords

Oeil

robe or pâle

Nez

nez fruité, caractère boisé et vanillé léger

Bouche

attaque franche, bien nette, fraîcheur grâce à l'acidité équilibrée du millésime, de la rondeur, du gras

Boire à partir de

2017

Boire avant

2020 et plus

Ouvrir

1/2 heure avant

Servir

à 10-12°C

Accords mets vins

Accords mets/vins

s'appréciera avec des poissons de rivière (brochet, sandre, ombre), des viandes blanches : chapon, pintade, veau (filet mignon avec panais, pleurotes etc), des fromages à pâtes cuites, persillées, ou de chèvre secs...

Château de Coulaine

Plus d'information sur Château de Coulaine

Chinon

Le Chinon, un terroir prônant la qualité

Le château de Chinon, qui domine la Vienne, fut le lieu de séjour de nombreux rois et princes, des Plantagenêt jusqu’à Richelieu. En 1429, Charles VII y reçut Jeanne d’Arc venue le convaincre de reconquérir le royaume de France. Également terre natale de Rabelais, l’histoire et ses versions romancées sont gravées dans l’architecture et le paysage de Chinon pour en faire un lieu de pèlerinage (plus bachique que littéraire) et un site au charme Renaissance très prisé des touristes. L’aire d’appellation s’étend sur 18 communes, de part et d’autre de la Vienne jusqu’à sa confluence avec la Loire. Le terroir a été consacré par l'AOC Chinon datant du décret du 31 juillet 1937. 
Le vignoble de l'appellation vin de Chinon recouvre une surface de 2.400 hectares pour une production annuelle de 110.000 hectolitres de vin des trois couleurs. On rencontre à Chinon une succession de trois grands types de sols. D’abord les terrasses alluviales (anciennes et récentes) des bords de la Vienne, composées de graves et de sables, puis les coteaux et les buttes calcaires du Turonien (tuffeau jaune) situés en bordure des axes fluviaux et enfin les plateaux et buttes constitués essentiellement d'argiles à silex et de sables (Sénonien). Le large confluent de la Loire et de la Vienne est une porte d’entrée à la douceur atlantique. Le climat océanique pénètre donc par les deux vallées jusqu’à la plus lointaine pente ou terrasse. Orientés est-ouest, les coteaux bénéficient d’une exposition Sud très ensoleillée : comme dans le Bourgueillois, on retrouve un microclimat privilégié qui convient parfaitement au Cabernet Franc
Le vin Chinon rouge provient quasi exclusivement du Cabernet Franc (ou Breton), même si le Cabernet Sauvignon est autorisé dans la limite de 10% de l’assemblage. Le blanc est issu du Chenin (ou Pineau de Loire). Selon leur type, les vins de Chinon atteignent leur maturité entre 2 et 5 ans ou entre 10 et 20 ans. Cru de grande qualité, le Chinon est parfaitement représenté par des maisons telles que les domaines Charles Joguet, Philippe Alliet ou Bernard Baudry. 
Les vins rosés, correspondant à 4 % de la production de Chinon, sont également très fruités. Le vin Chinon blanc quant à lui représente seulement 1 % de la production. Issu du chenin, il peut devenir très intéressant après vieillissement.

L’AOC Chinon

Le vin Chinon rouge est régulièrement décrit ainsi : sa robe est d’un rubis soutenu, son nez est très fruité et aromatique et, en bouche, il présente d’élégants tanins. Ce vin se marie très facilement avec les viandes, qu’elles soient rouges ou blanches, en sauce ou grillées. Le blanc est jaune paille, assez clair, et le nez est plutôt côté agrumes, avec des notes de miel et de coing. En bouche, il est frais et léger mais présente tout de même une certaine rondeur. Il mettra très bien en valeur un plat à base de poisson.

Chinon : des producteurs à la hauteur

L’AOC Chinon est un vin recherché pour son côté riche et équilibré. Quelques producteurs se partagent l’appellation au cœur du Val de Loire et certains ont une belle réputation. 
Découvrez par exemple le domaine Grosbois et ses 9 hectares de vignes travaillés en agriculture biologique. Ses coteaux variés lui permettent d’obtenir quatre cuvées très différentes les unes des autres, un bel exemple de la palette de saveurs qui peut être associée au Chinon rouge. 
Vous pouvez également vous tourner en toute confiance vers le domaine de Philippe Alliet et sa famille. Ce viticulteur produit des vins reconnus parmi les plus grands de la région. Quatre cuvées de rouges de garde ainsi qu’un Chinon blanc sont ainsi proposés à tous les amateurs du genre. Pensez aussi au Château de Coulaine, un établissement qui appartient à la famille Bonnaventure depuis 1 300. Il fut même cité dans les aventures de Gargantua écrites par Rabelais, enfant du pays. Son histoire viticole est cependant récente et il est aujourd’hui entouré de 20 hectares de vignes. Les vins qui en sont issus sont certifiés agriculture biologique. Les vendanges manuelles font partie des multiples gages de qualité que présente ce domaine, proposant ainsi des vins de très haute qualité. 
Citons également le producteur Bernard Baudry dont les vignes s’étendent sur des territoires variés de l’AOC Chinon. Son expertise viticole garanti d’excellentes cuvées de Chinon,
Plus d'information sur les vins Chinon

Avis des experts

RVF - La Revue du Vin de France / Guide des Meilleurs Vins de France

RVF - La Revue du Vin de France / Guide des Meilleurs Vins de France

Vin noté (guide 2018) 15/20 Bon vin

Domaine noté (guide 2020) 1*Étoile (Stars en devenir ou vignerons de qualité à la production de bon niveau, vous ne serez pas déçus en dégustant les vins de ces domaines)

A propos du vin :

Le 2014 offre des arômes de fruits exotiques qui ne sont pas sans rappeler un gros mansengs de Jurançon.

A propos du domaine :

La propriété est dans la famille Bonnaventure depuis le Moyen Âge, durant lequel ont été plantées les vignes du clos historique du château de Turpenay. En 1988, Étienne et Pascale de Bonnaventure entreprennent l'agrandissement du domaine. Ils font revivre l’esprit des grands vins de Beaumont, la première marche de l’appellation Chinon, côté Loire, là où les cabernets sous influence plus océanique gagnent en dentelle et en finesse de fruit, comparés à ceux de l’est de l’appellation. Le château de Coulaine produit aujourd’hui une brillante gamme de chinons bio, qui conjuguent fruit frais et élégance de texture. Les millésimes ne gomment pas l’expression des terroirs : la souplesse (argile et silice de Beaumont) dans le Château de Coulaine et la fermeté fraîche des terres argilo-calcaires dans Les Picasses, Clos de Turpenay (plein sud) et La Diablesse (dans sa version vieilles vignes, exposées au nord). Depuis janvier 2017, Jean de Bonnaventure, le fils d'Étienne et de Pascale, est aux commandes du domaine.

Wine Enthusiast

Wine Enthusiast

Domaine noté Recommended (Producteur de vins recommandé par Wine Enthusiast)

Avis client

Note des clients

NoteNoteNoteNoteNote

4/5

sur 1 avis

NoteNoteNoteNoteNote

Note et avis de M.JEAN PIERRE R. Publié le 16/11/2017

Voir tous les avis de ce client

Background

Achetez vos vins Coulaine au meilleur prix en vente privée !

13984 avis client

Accédez aux ventes !

15€

offerts sur votre 1ère commande*