Grâce à un changement de règlementation Européenne, depuis le 1er janvier 2016 la Bretagne peut recommencer à cultiver des vignes et à produire du vin.

La Bretagne renoue avec la vigne et la production de vins !

Lorsqu’on évoque la Bretagne, en matière de boissons alcoolisées locales, on pense immédiatement au cidre, à la bière et au chouchen. Or, d’ici quelques années, il est fort probable que le vin s’ajoute à cette liste. En effet, depuis l’entrée en vigueur d’une nouvelle réglementation au 1er janvier 2016, la France peut augmenter ses plantations de vignes de 1%. Et ce, sur tout le territoire français, sauf exceptions. Une aubaine pour la Bretagne donc, qui a été pendant plusieurs siècles une terre de vins. Les premiers remonteraient au IIIème siècle, lorsque les Romains ont envahi le territoire breton. A partir du Xème siècle, la production a diminué avant de disparaître presque totalement au XVIIème siècle, quand Colbert a décidé que les vignes malades seraient remplacées par des pommeraies. Depuis, elle était surtout familiale, ou réservée à des vignerons amateurs. Mais avec la réforme de 2016, la situation évolue.

Un changement de réglementation à l’origine du retour de la viticulture bretonne

Suite à la directive européenne en vigueur depuis le 1er janvier 2016, la France est autorisée à accroître sa surface viticole de 1%, soit 8000 hectares d’après les chiffres de France Agrimer. Jusqu’à cette date, l’ONIVINS (Office National Interprofessionnel des Vins) limitait la création de nouveaux vignobles à but commercial. Les propriétaires de vignes pouvaient les entretenir mais n’avaient pas le droit de vendre leur production. Désormais, ils peuvent demander des autorisations pour se lancer dans cette activité. Et depuis cette date du 1er janvier 2016, plusieurs projets d’installation ont été présentés et certains ont déjà été réalisés. Et si ces vignobles sont encore confidentiels, ils commencent peu à peu à faire parler d’eux et à intéresser de plus grands producteurs et domaines.

Une région propice à la plantation de pieds de vigne

Au premier abord, le climat de la Bretagne ne semble pas favorable à la pousse de la vigne. Et pourtant, les terres bretonnes conviennent parfaitement à plusieurs cépages tels que le pinot noir, le chardonnay et le grolleau. Bien sûr, c’est sans doute plus difficile que dans d’autres régions. Néanmoins, en choisissant les bons cépages (en tenant compte des sols et des données météorologiques), il est possible de faire pousser des vignes. D’ailleurs, le climat frais de la région permet de faire des vins légers , qui répondent aux attentes actuelles des consommateurs. Et le réchauffement climatique favorise également la viticulture en Bretagne puisqu’il y fait un peu plus chaud qu’auparavant. En tout cas, il se pourrait que, d’ici quelques années, la région soit aussi réputée pour ses vins et devienne une destination œnotouristique !

Publié le 09/07/2019 par Olivier



Les meilleurs prix

Profitez du meilleur prix sur vos vins favoris. Comparez et si vous trouvez moins cher on vous rembourse la différence ! Voir les conditions

Paiement sécurisé

Passez votre commande en toute sérénité grâce à notre partenaire bancaire hsbc
En savoir plus

Livraison soignée

Assurée par des professionnels, votre livraison est effectuée aux dates prévues. Plus de 500 000 bouteilles livrées par an. En savoir plus

Service client

Nous sommes à votre écoute du lundi au vendredi de 10h00 à 17h00 au 09 70 40 50 03 (prix d'un appel local) ou par mail en cliquant ici.