Mâcon-Bussières

NoteNoteNoteNoteNote
4.2/5Voir les 17 avis
Mâcon-Bussières
Situé au cœur du Val Lamartinien, Bussières est implanté au sud du Mâconnais, au pied du Monsard sur les coteaux bordants La Petite Grosne, face à la Roche de Vergisson. Le vignoble de Mâcon-Bussière couvre 130 hectares sur les versants nord et sud de la commune. La grande variété des sols permet d’élaborer une large gamme de vin. Le Mâcon-Bussières se décline ici dans les 2 couleurs. Les sols siliceux-granitiques sont idéales pour le Gamay cépage du Mâcon-Bussières rouge. Sur les sols argilo-calcaires portent principalement le Chardonnay pour les Mâcon-Bussières blanc. Parmi les différents sols, on trouve également des marnes issu du Trias, ainsi que des sols argilo-siliceux

Plus d'informations sur le site des vins de Mâcon-Bussières

Achetez les meilleurs vins Mâcon-Bussières en vente privée !

Site noté
16759 avis
15€

offerts sur votre 1ère commande*

Découvrez notre sélection des meilleurs producteurs de vins Mâcon-Bussières

Nos dernières ventes de vins Mâcon-Bussières

Maison Verget - Mâcon Bussières Vignes de Montbrison 2018

NoteNoteNoteNoteNote

4.3/5 (7 avis)

89/100 Robert Parker

«Le Mâcon-Bussières Vignes de Montbrison 2018 offre des arômes de poire et de pomme verte, encadrés de chêne toasté. En bouche, il est dense, concentré et musclé, avec une épine d'acidité et un profil bien équilibré. Cette cuvée de vieilles vignes a connu 20% de bois neuf cette année, ce qui la marque un peu plus qu'elle ne l'a été l'année dernière.» (Wine Advocate 2019 - William Kelley)

Maison Verget - Mâcon Bussières Vignes de Montbrison 2016

NoteNoteNoteNoteNote

4.1/5 (10 avis)

90/100 Robert Parker

-

15,5/20 RVF

«Des arômes de pomme verte, de menthe, de fleur blanche et de pêche croquante présentent ce Mâcon-Bussières Vignes de Montbrison 2016. Ce succulent vin est mi-corsé, avec une excellente concentration, une pointe acidulé et une longue et crayeuse finale. Le rendement était d'environ 40 Hl/Ha et cela se voit dans sa profondeur et son sérieux..» (Wine Advocate 2018 - Robert Parker)