Vins de Bourgogne

Vins de Bourgogne
Les vignes sont présentes dans la région de Bourgogne depuis l’Antiquité. Leur emplacement géographique, au centre d’un vaste carrefour commercial, a contribué à l’essor des vins de Bourgogne. Implantées au temps des Romains, les vignes furent ensuite cultivées par les moines de l’ordre cistercien et clunisien. Si les vins de Bourgogne ont acquis une telle réputation, c’est grâce aux Ducs de Bourgogne. Propriétaires de nombreux vignobles, ils imposent dès le Moyen Age plusieurs contraintes pour garantir la qualité de la production. 

En 1851 est organisée la première vente aux enchères de vins des Hospices de Beaune. Le premier classement des vins de Côte-d’Or a lieu en 1861. Et en 1936, la première appellation d’origine contrôlée (AOC) est accordée au Morey-Saint-Denis. 

Les terres viticoles de Bourgogne représentent une superficie de 29 500 hectares, dont 25 000 hectares en AOC. Elles s’étendent sur 250 kilomètres de long. Le territoire viticole se divise en 5 sous-régions : le Chablis et le Grand Auxerrois (entre Auxerre et Chablis), la Côte de Nuits (autour de Nuits Saint Georges), la Côte de Beaune, la Côte Chalonnaise (à l'ouest de Chalon-sur-Saône) et le Mâconnais (à l’ouest de Mâcon). 

D’une grande diversité, les vins de Bourgogne se distinguent par leurs cépages principaux : pinot noir et gamay pour les vins rouges, chardonnay et (dans une moindre mesure) aligoté pour les vins blancs. Le climat continental de la Bourgogne se caractérise par des hivers froids et des gelées fréquentes, même au printemps. La culture des vignobles y est donc souvent délicate. Les cépages sont implantés sur des sols argilo-calcaires. Ces caractéristiques climatiques et géologiques confèrent aux vins de Bourgogne toute leur richesse et leur complexité.

Les vins de Bourgogne, le terroir comme étendard

Parmi les vignobles mondiaux, la Bourgogne est loin d'être le plus grand par sa taille, mais c'est aujourd'hui le plus prisé des amateurs de vins prestigieux. Au cœur de cet engouement, le terroir, célébré comme nulle part ailleurs.

Les climats, garants d'une identité

En Bourgogne, le rapport au terroir s'incarne à travers la notion de climat, unique au monde. Un climat, c'est une parcelle de vigne qui porte un nom qui lui est propre, strictement délimitée, dont on connaît l'ensemble des caractéristiques : sa superficie exacte, son orientation ou son degré d'exposition au soleil, et surtout ses spécificités géologiques, à l'incroyable diversité. 

Le vignoble de Bourgogne, c'est une mosaïque de 1463 climats, façonnés au fil des siècles, qui donnent un caractère unique aux vins de Bourgogne, blancs ou rouges. Ce sont également ces climats qui sont à la base de la classification des vins de Bourgogne telle qu'on la connait aujourd'hui. Au sommet de la pyramide des appellations trônent 34 climats classés en appellation grand cru. La production des vins issus de ces 34 climats représente moins de 2% de la production totale des vins de Bourgogne. Une rareté qui fait de ces vins, pour certains devenus mythiques, de véritables trésors.

La culture du cépage unique pour des vins authentiques

En Bourgogne, la très grande majorité des vins sont produits en monocépage. Si le chardonnay est aujourd'hui le cépage blanc le plus cultivé au monde et le pinot noir un cépage rouge lui aussi très répandu, il est bon de rappeler que leur berceau, c'est la Bourgogne. Chardonnay et pinot noir, ainsi que, dans une moindre mesure l'aligoté pour les vins blancs, sont ce qu'on peut appeler des éponges à terroir, le prisme idéal pour mettre en valeur l'authenticité géologique des climats. 

A Chablis, le chardonnay est ainsi le meilleur allié de La Chablisienne pour exprimer le caractère minéral et la fraîcheur qu'offrent un sous-sol où dominent marnes grises et bancs de calcaire. Dans le mâconnais, à l'extrême sud de la région, un ensoleillement généreux et des sols granitiques offriront aux chardonnay du domaine Isabelle et Denis Pommier souplesse et arômes d'agrumes. 

En Côte d'Or, où sont rassemblés les climats les plus prestigieux, les vins blancs, majoritairement produits sur la côte de Beaune, entre Meursault et Puligny-Montrachet, prennent un caractère opulent, des notes beurrées et briochées absolument inégalables. Les vins rouges ne sont pas en reste et le pinot noir offre des vins au bouquet plein de fruit.  Par ailleurs, si vous comptez déguster des fruits de mer et notamment des coquilles Saint Jacques, faites l'expérience du 1er cru 2017 de Vau Ligneau du domaine de la Motte.

Un Hautes-Côtes de Beaune en régalera plus d'un. Quant à la côte de Nuits, c'est un royaume sur lequel règne sans partage le pinot noir. C'est sur cette zone du vignoble que de grands vignerons produisent des vins tout à fait extraordinaire sur les appellations Vosne-Romanée, Gevrey-Chambertin ou Nuits-St-Georges, pour n'en citer que quelques-unes et qui offriront aux amateurs de véritables moments d'émotion.



Achetez les meilleurs vins de Bourgogne au meilleur prix en vente privée !

Site noté
15912 avis

Accédez aux ventes !

15€

offerts sur votre 1ère commande*

Découvrez notre sélection des meilleurs producteurs de vins de Bourgogne

Nos dernières ventes de vins de Bourgogne

Domaine de la Motte - Vau-Ligneau 1er Cru 2020

15,5/20 Bourgogne Aujourd'hui

« Notes de fruits jaunes et d’agrumes au nez. Belle matière riche en bouche, avec du gras et une finale sur les fruits exotiques. » (Bourgogne Aujourd'hui). Un Chablis 1er Cru Vau-Ligneau tout en subtilité !

William Fèvre - Chablis Domaine 1er Cru Vaillons 2018

NoteNoteNoteNoteNote

5/5 (1 avis)

94/100 Wine Enthusiast

-

91-93/100 Vinous

-

92/100 James Suckling

-

92/100 Robert Parker

-

16/20 Jancis Robinson

« Subtil et aromatique avec des notes de fruits tropicaux et d'agrumes, ainsi qu'une touche minérale. Mi-corsé avec des couches de jolis fruits et une finale d'amande et de miel. À boire ou garder. » (James Suckling 2020)

Domaine des Poncetys - Le Clos des Poncetys 2019

« Un St-Véran frais sans fioriture »

Le Saint-Véran, Clos des Poncétys vêtu de sa robe jaune éclatant aux reflets dorés montre toute son intensité avec délicatesse. Des arômes d'ananas, de mangue s'entremêlent à des notes de poire et de pêches avec finesse et précision. L'équilibre en bouche joue sur les arômes détectés au nez et s'allonge en finale avec une persistance longue et saline. De la gourmandise tout en finesse !

Bouchard Père & Fils - Volnay Clos des Chênes 1er Cru Domaine 2018

89-92/100 Burghound

-

16,5/20 Bettane & Desseauve

(Notes millésime 2017)

Le nom de ce Climat provient bien, comme son nom l'indique, d'un ancien bois de chênes disparu de longue date. Ce rouge emblématique et confidentiel conjugue richesse et générosité, sans rien perdre de l'élégance et de la finesse du Volnay. Sublime !

Bouchard Père & Fils - Corton-Charlemagne Grand Cru Domaine 2017

18,5/20 Bettane & Desseauve

-

95/100 Decanter

-

93/100 Robert Parker

« Absolument magnifique et indiquant où voulait aller le millésime sans trahison de la viticulture ou de date de vendange, raffinement absolu de texture, race inimitable de cette partie du coteau, et adresse exemplaire de vinification et surtout d’élevage. » (Le Guide des Vins Bettane & Desseauve) • Livraison en caisse bois pour toute commande de 6 bouteilles de ce vin (Hors mode de livraison Point Relais)

Bouchard Père & Fils - Pommard Rugiens 1er Cru Domaine 2017

89-91/100 Vinous

-

90-92/100 Burghound

Le Climat des Rugiens-Hauts est sans doute l'un des plus réputés de Pommard. Découvrez un bouquet aux arômes de fruits doublés de notes animales et d'une touche de fût. Un rouge riche, robuste et intense aux notes épicées et poivrées. Un très beau vin de caractère !

Bouchard Père & Fils - Beaune du Château 1er Cru blanc Domaine 2018

NoteNoteNoteNoteNote

5/5 (2 avis)

93/100 James Suckling

-

88/100 Robert Parker

-

88/100 Burghound

« Des arômes de pommes mûres cuites, de miel et de citrons confits mènent à un corps plein avec une belle bouche dense et juste ce qu'il faut de citron amer et de chèvrefeuille en finale. Assemblage de 13 crus de l'appellation. À boire dès maintenant. » (James Suckling 2020)

Louis Jadot - Bouzeron blanc 2020

88/100 Robert Parker

(Notes millésime 2019)

Cette appellation village est récente, elle date de 1998 et a pour caractéristique de ne produire que des vins blancs issus du cépage aligoté. La surface en production est de 47 hectares. Bouzeron est la seule appellation village produite avec de l’aligoté. Ce cépage est très ancien en Bourgogne (connu dès le XVIIème siècle). Il a été remplacé un peu partout par le Chardonnay. Le vin dévoile une bouche charnue et précise avec une tension typique de l'Aligoté à pleine maturité. De la gourmandise tout en finesse !

Bouchard Père & Fils - Beaune du Château 1er Cru rouge Domaine 2018

92/100 James Suckling

-

15,5/20 Jancis Robinson

-

89/100 Robert Parker

« S'ouvrant dans le verre avec des notes de cerises, de prunes, d'épices et de pétales de rose, le Beaune 1er Cru du Château 2018 est mi-corsé à corsé, riche et charnu, avec un noyau généreux de fruits succulents, des tanins poudrés et une finale bien définie.» (Wine Advocate 2020). L'archétype des Premiers Crus de Beaune, à découvrir !

Bouchard Père & Fils - Beaune Grèves Vigne de l'Enfant Jésus 1er Cru Domaine 2018

94/100 James Suckling

-

16,5++/20 Jancis Robinson

-

93/100 Robert Parker

« Redégusté en bouteille, le Beaune 1er Cru Les Grèves Vigne de l'Enfant Jésus 2018 se montre très bien, se déployant dans le verre avec un bouquet de petits fruits noirs, de cerises mûres, d'épices chaudes, de chocolat à cuire et de tons subtils de terre. Mi-corsé à corsé, profond et musclé, il est riche et puissant, avec des tanins mûrs et un noyau fruité volumineux, se terminant par une longue finale capiteuse. » (Wine Advocate 2020) • Livraison en caisse bois pour toute commande de 6 bouteilles de ce vin (Hors mode de livraison Point Relais)

Joseph Drouhin - Pommard 2018

Un grand Bourgogne, qui mérite sa réputation. Une robe rouge intense et lumineuse, un nez puissant, avec des tonalités de cerise noire et d'épices qui évoluent vers des notes de cuir neuf. En bouche, les tannins donnent une certaine impression de fermeté, adoucie par un gras harmonieux. Une belle persistance aromatique.

Joseph Drouhin - Volnay 2018

89/100 Burghound

Le nom Corton a été donné par l'Empereur Othon au VIIIe siècle : Curtis (le domaine), d'Othon (propriétaire). Le Corton a vite été célèbre dans le monde entier car c'est un vin qui voyage bien. Le vin est assez coloré, tout en restant très rouge. Le nez est puissant et donne lieu à des parfums de fruits confits évoluant vers des nuances musquées et épicées au vieillissement. Dans la jeunesse, la bouche est assez charpentée, sans dureté. Un bon Corton doit avoir du "gras" pour équilibrer le tannin et l'indispensable acidité.

Joseph Drouhin - Corton Grand Cru 2017

17,5+/20 Jancis Robinson

Le nom Corton a été donné par l'Empereur Othon au VIIIe siècle : Curtis (le domaine), d'Othon (propriétaire). Le Corton a vite été célèbre dans le monde entier car c'est un vin qui voyage bien. Le vin est assez coloré, tout en restant très rouge. Le nez est puissant et donne lieu à des parfums de fruits confits évoluant vers des nuances musquées et épicées au vieillissement. Dans la jeunesse, la bouche est assez charpentée, sans dureté. Un bon Corton doit avoir du "gras" pour équilibrer le tannin et l'indispensable acidité.

Joseph Drouhin - Nuits-Saint-Georges 2017

92/100 James Suckling

« Épicé avec des baies noires, des noix et des fruits mûrs au nez et en bouche. Corsé, étagé et savoureux. Finale succulente avec beaucoup de saveur. Serré et poli. Déjà délicieux. Pourquoi attendre ? » (James Suckling 2019)

Joseph Drouhin - Clos de Vougeot Grand Cru 2017

94/100 James Suckling

« Une richesse de notes de terre humide et un éventail de cerises rouges et noires, ainsi qu'une pointe légèrement fumée. La bouche est magnifiquement moelleuse et longue et offre une gamme très frappante de cerises juteuses, riches et sucrées qui restent pures et fraîches. Les tanins soyeux ont le dernier mot. Grand Vougeot. Essayez à partir de 2022. » (James Suckling 2019)