Vins de Bourgogne

Vins de Bourgogne
Les vignes sont présentes dans la région de Bourgogne depuis l’Antiquité. Leur emplacement géographique, au centre d’un vaste carrefour commercial, a contribué à l’essor des vins de Bourgogne. Implantées au temps des Romains, les vignes furent ensuite cultivées par les moines de l’ordre cistercien et clunisien. Si les vins de Bourgogne ont acquis une telle réputation, c’est grâce aux Ducs de Bourgogne. Propriétaires de nombreux vignobles, ils imposent dès le Moyen Age plusieurs contraintes pour garantir la qualité de la production. 

En 1851 est organisée la première vente aux enchères de vins des Hospices de Beaune. Le premier classement des vins de Côte-d’Or a lieu en 1861. Et en 1936, la première appellation d’origine contrôlée (AOC) est accordée au Morey-Saint-Denis. 

Les terres viticoles de Bourgogne représentent une superficie de 29 500 hectares, dont 25 000 hectares en AOC. Elles s’étendent sur 250 kilomètres de long. Le territoire viticole se divise en 5 sous-régions : le Chablis et le Grand Auxerrois (entre Auxerre et Chablis), la Côte de Nuits (autour de Nuits Saint Georges), la Côte de Beaune, la Côte Chalonnaise (à l'ouest de Chalon-sur-Saône) et le Mâconnais (à l’ouest de Mâcon). 

D’une grande diversité, les vins de Bourgogne se distinguent par leurs cépages principaux : pinot noir et gamay pour les vins rouges, chardonnay et (dans une moindre mesure) aligoté pour les vins blancs. Le climat continental de la Bourgogne se caractérise par des hivers froids et des gelées fréquentes, même au printemps. La culture des vignobles y est donc souvent délicate. Les cépages sont implantés sur des sols argilo-calcaires. Ces caractéristiques climatiques et géologiques confèrent aux vins de Bourgogne toute leur richesse et leur complexité.

Les vins de Bourgogne, le terroir comme étendard

Parmi les vignobles mondiaux, la Bourgogne est loin d'être le plus grand par sa taille, mais c'est aujourd'hui le plus prisé des amateurs de vins prestigieux. Au cœur de cet engouement, le terroir, célébré comme nulle part ailleurs.

Les climats, garants d'une identité

En Bourgogne, le rapport au terroir s'incarne à travers la notion de climat, unique au monde. Un climat, c'est une parcelle de vigne qui porte un nom qui lui est propre, strictement délimitée, dont on connaît l'ensemble des caractéristiques : sa superficie exacte, son orientation ou son degré d'exposition au soleil, et surtout ses spécificités géologiques, à l'incroyable diversité. 

Le vignoble de Bourgogne, c'est une mosaïque de 1463 climats, façonnés au fil des siècles, qui donnent un caractère unique aux vins de Bourgogne, blancs ou rouges. Ce sont également ces climats qui sont à la base de la classification des vins de Bourgogne telle qu'on la connait aujourd'hui. Au sommet de la pyramide des appellations trônent 34 climats classés en appellation grand cru. La production des vins issus de ces 34 climats représente moins de 2% de la production totale des vins de Bourgogne. Une rareté qui fait de ces vins, pour certains devenus mythiques, de véritables trésors.

La culture du cépage unique pour des vins authentiques

En Bourgogne, la très grande majorité des vins sont produits en monocépage. Si le chardonnay est aujourd'hui le cépage blanc le plus cultivé au monde et le pinot noir un cépage rouge lui aussi très répandu, il est bon de rappeler que leur berceau, c'est la Bourgogne. Chardonnay et pinot noir, ainsi que, dans une moindre mesure l'aligoté pour les vins blancs, sont ce qu'on peut appeler des éponges à terroir, le prisme idéal pour mettre en valeur l'authenticité géologique des climats. 

A Chablis, le chardonnay est ainsi le meilleur allié de La Chablisienne pour exprimer le caractère minéral et la fraîcheur qu'offrent un sous-sol où dominent marnes grises et bancs de calcaire. Dans le mâconnais, à l'extrême sud de la région, un ensoleillement généreux et des sols granitiques offriront aux chardonnay du domaine Isabelle et Denis Pommier souplesse et arômes d'agrumes. 

En Côte d'Or, où sont rassemblés les climats les plus prestigieux, les vins blancs, majoritairement produits sur la côte de Beaune, entre Meursault et Puligny-Montrachet, prennent un caractère opulent, des notes beurrées et briochées absolument inégalables. Les vins rouges ne sont pas en reste et le pinot noir offre des vins au bouquet plein de fruit. 

Un Hautes-Côtes de Beaune en régalera plus d'un. Quant à la côte de Nuits, c'est un royaume sur lequel règne sans partage le pinot noir. C'est sur cette zone du vignoble que de grands vignerons produisent des vins tout à fait extraordinaire sur les appellations Vosne-Romanée, Gevrey-Chambertin ou Nuits-St-Georges, pour n'en citer que quelques-unes et qui offriront aux amateurs de véritables moments d'émotion.

Achetez les meilleurs vins de Bourgogne au meilleur prix en vente privée !

Site noté
13495 avis

Accédez aux ventes !

15€

offerts sur votre 1ère commande*

Nos dernières ventes de vins de Bourgogne

Domaines Chermette - Crémant de Bourgogne Extra-Brut

17/20 RVF

«Trois millésimes ont servi à la construction de ce crémant qui aura connu 18 mois de lattes. La poire pochée à la vanille est tombée dans le verre ! Vineux dès sa mise en bouche, son effervescence le rend croquant. Sa finale iodée évoque le kimméridigien d'un Chablis. À l'aveugle, il surprendra vos convives.» (Le Guide des Meilleurs Vins de France 2019 - RVF) À ne pas manquer !

Maison de La Chapelle - Irancy 2019

91/100 Robert Parker

(Notes millésime 2018)

« Incontournable »

L'Irancy 2019 de cette Maison prometteuse présente un beau nez expressif de fruits à noyau, avec un jus énergique. Une belle finesse se révèle en bouche, avec des tanins encore serrés. Encore un peu fougueux, laissez-le se reposer jusqu'à Noël.

Maison de La Chapelle - Irancy Les Bâtardes 2019

91+/100 Robert Parker

(Notes millésime 2018)

Les Bâtardes 2019 continue de nous séduire avec sa finesse et son authenticité. Le fruit noir est présent au nez comme en bouche, accompagné de notes épicées. Ample, structurée et aux tanins délicats, la bouche est tout en élégance et harmonie. Encore sur la jeunesse, vous en profiterez pleinement dans quelques mois.

Rodolphe Demougeot - Hautes-Côtes de Beaune 2018

Très bon rapport qualité-prix pour ce Hautes-Côtes de Beaune qui s'affirme entre fruité frais et gourmandise. Les arômes sont flatteurs, les tanins sont soyeux. Jouissant d'une renommée internationale, les Hautes Côtes de Beaune sont des vins charmeurs par leur spontanéité et leur franchise dévoilant encore davantage d’harmonie et d’équilibre après quelques années. Une très belle entrée en matière !

Rodolphe Demougeot - Pommard 2018

2*Coup de Coeur Hachette

«Coup de cœur l'an passé avec son 1er cru Charmots Le Cœur des Dames 2017, Rodolphe Demougeot fait aussi bien avec son village 2018. Un pommard très expressif et élégant, ouvert sur les fruits rouges (cerise griotte, fraise), la violette et le poivre. La bouche, tout aussi loquace, sur le fruit et un beau boisé empyreumatique, apparaît ample, fraîche et franche, étayée par des tanins bien présents mais au grain fin.» (Le Guide Hachette des Vins 2021)

Rodolphe Demougeot - Beaune Les Beaux Fougets 2018

1*Étoile Hachette

«Ce climat classé en communal touche les 1ers crus Boucherottes et Épenotes dans le piémont, côté Pommard. On a connu plus mauvais voisins de palier. Après 12 mois de fût, ce Beaune à la robe profonde dispense des arômes intenses de fruits noirs bien mûrs sur un fond boisé et légèrement végétal. Passé une attaque franche, il présente une bouche solide et fraîche, cadrée par des tanins fermes. Sérieux et de bonne garde.» (Le Guide Hachette des Vins 2021) Respect, rigueur et précision définissent parfaitement ce vin.

Rodolphe Demougeot - Pommard Les Charmots 1er Cru Le Coeur des Dames 2017

2*Coup de Coeur Hachette

-

16,5/20 Coup de Coeur RVF

«Coup de cœur pour cette cuvée qui tire son nom, prédestiné, d'un clos en forme de cœur situé à l'intérieur du 1er cru Charmots. Sous sa robe rubis profond, le nez charme d'emblée par son harmonie entre intensité du fruit (rouges et noirs) et notes boisées. Souple, soyeuse et fraîche à l'attaque, la bouche monte lentement en puissance, dévoilant une structure sérieuse mais charmeuse, appuyée sur de beaux tanins fermes, sans une once de dureté. Un équilibre magistral pour ce vin de belle garde qui donne déjà bien du plaisir.» (Le Guide Hachette des Vins 2021)

René Bouvier - Chambolle-Musigny 1er Cru Les Sentiers 2017

15,5/20 Bettane & Desseauve

«Dans un style plus ferme que les-fuées, les Sentiers sont structurés autour d’un tannin présent, dynamique.» (Le Guide des Vins Bettane & Desseauve) Aux pieds des Bonnes-Mares, « Les Sentiers » en héritent la vigueur racée associée à une texture satinée qui prend son temps pour se révéler. Un premier cru qui aime vieillir harmonieusement avec ses tanins appuyés qui évoluent avec grâce et sa vivacité alerte. Une synthèse de la force et de la délicatesse.

René Bouvier - Gevrey-Chambertin Les Jeunes Rois 2017

16/20 Bettane & Desseauve

-

16/20 RVF

«Le vin avait fini la fermentation malolactique très tôt, il commence à complexifier sa palette aromatique. Superbe, prêt à boire, il se gardera. Mais à quoi bon, les nuances gourmandes d’un gevrey de quelques années sont déjà là.» (Le Guide des Vins Bettane & Desseauve) Une très belle bouteille à apprécier maintenant ou à laisser vieillir.

René Bouvier - Marsannay Le Finage 2017

14,5/20 Bettane & Desseauve

«Regroupement de différentes parcelles pour donner une image de l’ensemble du finage de Marsannay. Fruité rouge mis en avant, charmeur et croquant de fruit.» (Le Guide des Vins Bettane & Desseauve). Le Finage, terme médiéval indiquant les limites d’un territoire villageois, est un assemblage de sept lieux-dits où toutes les qualités de chacune des parcelles s’équilibrent dans un vin révélant le meilleur du terroir de l’appellation. Un très bel ambassadeur de l’appellation Marsannay !

René Bouvier - Bourgogne Chardonnay 2018

Planté sur la commune de Marsannay, au lieu-dit En Ouzeloy, le Chardonnay exprime ici ses arômes de fleurs blanches et de fougère. En bouche, on trouve à la fois tension et chair dans une texture affirmée, reflet d'un élevage de 18 mois en cuve et en fûts. Une belle entrée en la matière !

Domaine Bersan - Cuvée Louis Bersan 2017

2*Coup de Coeur Hachette

«C'est bien parce que la vinification se fait naturellement que les vins du domaine respirent leur terroir. À plus forte raison quand ils sont issus de vieilles vignes comme cette cuvée en tous points remarquable. Quatorze mois d'élevage en fût, cela forge aussi le caractère. Au nez, les fruits rouges s'affirment, relevés de notes épicées. Des arômes que l'on retrouve dans une bouche ample et charnue, aux tanins bien fondus, étirée dans une longue finale sur la fraîcheur» (Le Guide Hachette des Vins 2021)

Domaine Bersan - Cuvée Louis Bersan 2018

1*Étoile Hachette

« Nouveau millésime »

« À un nez délicat de fleurs blanches succède une bouche qui s'ouvre sur le croquant du fruit pour finir sur la fraîcheur de la minéralité. La version 2017 de cette cuvée obtint un coup de cœur.» (Le Guide Hachette des Vins 2021)

Domaine Bersan Saint-Bris 2018

15/20 Bettane & Desseauve

(Notes millésime 2017)

Ce joli Saint Bris obtenu à partir de 100% Sauvignon (particularité Bourguignonne) s'ouvre sur un beau fruité présentant des notes d'agrumes, pamplemousse, citron et une touche de pêche de vigne. La bouche est franche, tendue et gourmande sur des notes fruitées et florales. La finale s'étire sur une minéralité presque saline... Beau rapport qualité-prix !

H. et G. Buisson - Saint-Romain Sous le Château 2018

91/100 Robert Parker

-

90/100 Wine Enthusiast

-

16,5/20 Jancis Robinson

« Le plus intense des Saint-Romain du domaine »

«Se déroulant dans le verre avec des notes d'huile d'agrumes, de fruits verts croquants, de fleurs blanches et de subtiles notes de pâtisserie fraîche, le Saint-Romain Sous le Château 2018 est dense, élégamment texturé et incisif, avec un noyau étroitement enroulé, des acides racés et une concentration fine. Comme d'habitude, c'est l'un des vins les plus complets de la gamme de Saint-Romain lieux-dits.» (Wine Advocate 2020)