A cause de la canicule, les vendanges ont commencé plus tôt dans plusieurs régions viticoles et la production devrait être en baisse par rapport à 2018.

Août 2019 : début des vendanges (précoces !) en Italie et dans le Sud-Ouest

Traditionnellement, septembre était l’un des mois les plus importants de l’année pour les vignerons puisqu’il était dédié aux vendanges. Mais depuis quelques années, la récolte du raisin se fait avec un peu d’avance car elle débute en août dans plusieurs régions viticoles. C’est le cas notamment dans le Sud-Ouest, dans les Pyrénées-Orientales. Et cela ne concerne pas uniquement la France puisqu’en Italie, les vendanges ont commencé le 7 août 2019, en Sicile précisément. D’ailleurs, chez notre voisin italien, la production est estimée entre 47 et 49 millions d’hectolitres, ce qui lui permettrait d’obtenir, cette fois encore, le titre de premier producteur de vin au monde. La France, quant à elle, se placerait à la deuxième place (entre 43 et 46 millions), suivie de près par l’Espagne (entre 40 et 44 millions d’hectolitres).

Une année marquée par la qualité plutôt que la quantité

Pour les vignerons, l’année 2019 n’a pas été de tout repos. En avril, plusieurs régions ont été frappées par le gel et des gelées blanches. Puis, en juin et en juillet, elles ont subi deux épisodes de canicule. Autant de phénomènes météorologiques qui ont des conséquences sur la production de vin et surtout, qui causent des dégâts dans les vignes. En juillet, la chaleur a même grillé des centaines d’hectares de vignes dans le Gard, l’Hérault et le Var. Cela se traduit donc par une baisse de la production, entre 6 et 13% de moins par rapport à 2018 selon les chiffres du ministère de l’Agriculture. La récolte pourrait même être « l’une des plus basses des cinq dernières années », toujours d’après le ministère. Or, pour les vignerons, les années difficiles s’enchaînent (en 2017, le gel avait fait des ravages). Cela signifie donc que 2019 ne sera pas synonyme de quantité, mais de qualité car les raisins sont croquants et aromatiques.

Un ramassage prématuré à cause – en partie – des fortes chaleurs

En 2019, les vendanges ont donc débuté dans quelques régions dès les premiers jours d’août. Dans le Sud-Ouest, la récolte a eu lieu avec une semaine d’avance par rapport à 2018. La raison ? Les fortes chaleurs des mois de juin et juillet ont fait mûrir plus rapidement les grains des raisins. Elles devraient se poursuivre jusqu’au mois d’octobre. Dans d’autres régions, l’heure n’est pas encore au ramassage. Néanmoins, il se pourrait que d’ici peu, les vendanges soient associées au mois d’août, et non plus à celui de septembre à cause du réchauffement climatique. Les vignerons vont devoir s’adapter. D’ailleurs, certains commencent déjà à réfléchir à des solutions, en cultivant d’autres cépages par exemple, ou en plantant des vignes en altitude où il y a davantage de fraîcheur. En outre, avec ces vendanges précoces, ils rencontrent des soucis de recrutement car en août, les saisonniers sont moins disponibles qu’en septembre. Il faudra donc trouver des solutions pour 2020, si un schéma similaire se reproduit …

Publié le 20/08/2019 par Olivier



Les meilleurs prix

Profitez du meilleur prix sur vos vins favoris. Comparez et si vous trouvez moins cher on vous rembourse la différence ! Voir les conditions

Paiement sécurisé

Passez votre commande en toute sérénité grâce à notre partenaire bancaire hsbc
En savoir plus

Livraison soignée

Assurée par des professionnels, votre livraison est effectuée aux dates prévues. Plus de 500 000 bouteilles livrées par an. En savoir plus

Service client

Nous sommes à votre écoute du lundi au vendredi de 10h00 à 17h00 au 09 70 40 50 03 (prix d'un appel local) ou par mail en cliquant ici.