Selon une récente étude, la consommation de vin bio devrait encore progresser en France, entraînant aussi une augmentation des surfaces cultivées en bio.

Le vin bio de plus en plus privilégié par les consommateurs français

Depuis quelques années, le marché du vin bio est en plein essor en France et il semblerait que cela ne soit pas près de s’arrêter. En effet, selon l’étude de l’institut britannique IWSR, dont les résultats ont été dévoilés le 2 décembre dernier à Paris, en 2021, les Français consommeront deux fois plus de vin bio qu’en 2013. Dans les vignobles, cela se traduira par une hausse des surfaces cultivées selon les règles de la viticulture biologique. Et nous ne sommes pas les seuls à plébisciter ce breuvage. Sa consommation augmente également en Italie, en Allemagne, en Espagne et aux Etats-Unis.

2021 : année où la France détrônera l’Allemagne en termes de consommation !

Cette étude a été réalisée pour l’interprofession SudVinBio du Languedoc, avant le salon Millésime Bio qui se déroulera à Montpellier du 27 au 29 janvier 2020. Et ses résultats sont plutôt positifs pour les professionnels engagés dans une viticulture biologique. En effet, d’après cette enquête, en 2021, la consommation de vin bio en France sera doublée par rapport à celle de 2013, et en 2023, elle représentera 20% de la consommation mondiale ! De même, en 2021, l’Hexagone deviendra le premier pays consommateur de vin bio, place actuellement occupée par l’Allemagne. Et cela ne concerne pas seulement les blancs et les rouges. Les ventes d’effervescents bio progressent aussi : 19,1% en moyenne par an entre 2013 et 2018 et la progression moyenne annuelle pour 2018-2023 devrait être de 8,2%.

Augmentation des surfaces viticoles certifiées bio

Pour répondre à la demande des consommateurs, les pays producteurs vont devoir accroître leurs surfaces cultivées en bio. La France est donc concernée, tout comme l’Espagne par exemple. Mais dans l’Union Européenne, obtenir la certification biologique ne se fait pas n’importe comment. Il est nécessaire de respecter un cahier des charges qui interdit notamment l’utilisation d’engrais chimiques, de pesticides de synthèse et d’OGM. De même, cette certification est attribuée par un organisme indépendant accrédité, au bout d’une conversion de 3 ans. Tous les producteurs français souhaitant se lancer dans le vin bio doivent donc se soumettre à cette procédure et aux règles édictées par l’Union Européenne.

Publié le 13/12/2019 par Olivier



Les meilleurs prix

Profitez du meilleur prix sur vos vins favoris. Comparez et si vous trouvez moins cher on vous rembourse la différence ! Voir les conditions

Paiement sécurisé

Passez votre commande en toute sérénité grâce à notre partenaire bancaire hsbc
En savoir plus

Livraison soignée

Assurée par des professionnels, votre livraison est effectuée aux dates prévues. Plus de 500 000 bouteilles livrées par an. En savoir plus

Service client

Nous sommes à votre écoute du lundi au vendredi de 10h00 à 17h00 au 09 70 40 50 03 (prix d'un appel local) ou par mail en cliquant ici.