Guigal - Côtes du Rhône 2013

Rhône

Rosé

Vendu à l'unité

A Boire

14,5/20

Gault & Millau

-

87/100

Robert Parker

« Plus frais et précis qu’à l’habitude, le Côtes du Rhône 2013 rosé possède des notes lumineuses de canneberge et de fraise, une richesse moyennement corsée et une acidité vive. A boire dans l'année à venir. » (Wine Advocate - Robert Parker). Un nez expressif évoquant de petits fruits rouges et des parfums d’agrumes, de jolies nuances de framboise et de groseille. Un vin fruité, fin et rond, alliant élégance et équilibre, toujours très plaisant !

Caractéristiques du vin

Domaine

Guigal

Millésime

2013

Appellation

Côtes du Rhône

Région

Rhône

Couleur

Vin rosé

Cépages

50% Grenache, 30% Cinsault, 15% Syrah, 5% Mourvèdre

Terroirs

sols argilo­calcaire ou alluvionnaire et caillouteux

Elevage

en cuve inox

Production

250 000 bouteilles environ

Viticulture

culture en lutte raisonnée contre les maladies et les parasites de la vigne

Vinification

vin de saignée issu d’une courte macération et d’une longue fermentation avec contrôle des températures autour de 18°C

Vendanges

à maturité optimale

Dégustation & accords

Oeil

belle robe limpide et brillante

Nez

sur la fraîcheur, nez expressif de petits fruits rouges et d'agrumes, de jolies nuances de framboise et de groseille

Bouche

un vin fruité, fin et rond, alliant élégance et équilibre

Boire à partir de

2015

Boire avant

2018

Ouvrir

1/4h avant de servir

Servir

à 10-12°C

Accords mets vins

Accords mets/vins

un rosé tout en fraîcheur à savourer sur des entrées variées, des poissons grillés, des viandes blanches, des volailles...

Guigal

Plus d'information sur Guigal

Côtes du Rhône

Située de part et d'autre du Rhône entre Vienne, Valence et Avignon, l'appellation Côtes-du-Rhône tire sa personnalité d'une étonnante diversité de sols, de climats et de cépages. Datant de 1937, l'aire d'appellation Côtes-du-Rhône s'est étendue en 2004 pour couvrir aujourd'hui le nombre de 171 communes. On trouve essentiellement 5 types de sols dans les Côtes-du-Rhône. Les sols à galets aux terres argileuses, les sols caillouteux “argilo-calcaires” et les sols d'épandages caillouteux (sur les pentes des reliefs) offrent à la vigne une alimentation en eau régulière et la restitution, durant la nuit, de la chaleur emmagasinée le jour par les cailloux. Ils sont particulièrement propices à l'élaboration de vins de garde. Les sols lœssiques et les sols sablonneux offrent une alimentation hydrique plus contrastée. Ils conviennent mieux à l'élaboration des vins blancs et rosés ainsi qu'aux vins rouges plus légers.

Les conditions climatiques, mais aussi la nature des sols, ont conditionné l'implantation des cépages. Chaque cépage amène ses qualités et, associé aux autres, permet d'atteindre équilibre et harmonie. Dans les vins de Côtes-du-Rhône rouges, le Grenache, cépage de base, apporte fruité, chaleur et rondeur. La Syrah et le Mourvèdre confèrent au vin des arômes épicés, une couleur et une structure soutenues apte au vieillissement. Le Cinsault apporte finesse et permet d'élaborer des rosés et des vins primeurs fruités. Les vins blancs marient arômes et fraîcheur grâce à l'assemblage de différents cépages comme Bourboulenc, Grenache blanc, Roussanne, Marsanne, Clairette, et/ou Viognier. Sur proposition des vignerons, un nouveau décret d'appellation a été adopté en 1996 dont le but est de renforcer la typicité des vins des Côtes-du-Rhône. Pour les vins rouges et rosés, le Grenache devra représenter au moins 40% de l'encépagement (exception des vins produits dans la partie septentrionale à base de Syrah). De même, pour les vins blancs, 80% de l'encépagement sont représentés par le Grenache blanc, la Clairette, la Marsanne, la Roussanne, le Bourboulenc et le Viognier.

De grandes maisons proposent d'excellents crus de Côtes-du-Rhône qui permettent d'apprécier la diversité des cépages et des terroirs: M. Chapoutier, le Domaine Tardieu Laurent, la Maison Delas Frères ou l'incontournable E. Guigal.

L'AOC Côtes-du-Rhône Villages est officiellement mise en place en 1967. Elle couvre aujourd’hui 95 communes, réparties dans les 4 départements du sud du vignoble : l’Ardèche, la Drôme, le Gard et le Vaucluse. Elle s'étend sur 3380 hectares de vignes en production, principalement en rouge.On retrouve les mêmes sols que pour l'AOC Côtes-du-Rhône mais les critères de pris en compte, climat et sol, sont appliqués avec plus de rigueur compte tenu des règles de production de l'Appellation. Les rendements sont notamment plus faibles, avec une moyenne de 34 hl/ha.

Reconnus pour leur spécificité, 18 noms géographiques peuvent figurer sur l’étiquette : Rochegude, Rousset-les-Vignes, Saint-Maurice, Saint-Pantaléon-les-Vignes, Cairanne, Gadagne, Massif d’Uchaux, Plan-de-Dieu, Puyméras, Roaix, Sablet, Séguret, Valréas, Visan, Chusclan, Laudun, Saint-Gervais et Signargues. Ce sont les Côtes du Rhône Villages avec nom géographique.
La région du Rhône est un haut lieu de la gastronomie française et de l'œnologie. Connus dans le monde entier, les vins des Côtes-du-Rhône rivalisent avec les Bordeaux et les Bourgognes, avec de de très belles appellations qui font la fierté des cépages de la région. Très connu pour le vin rouge, le Côtes-du-Rhône se décline aussi en blanc et en rosé. Des appellations ont le vent en poupe et gagnent leurs galons de notoriété comme les Costières de Nîmes par exemple. Une région diverse avec des saveurs et des tanins très variés, les vins du Rhône sont multiples et l'on en trouve pour tous les gouts et tous les budgets. 

Les Côtes-du-Rhône, un terroir de choix

La région viticole du Rhône s'étend sur plus de 200 km et représente la deuxième plus vaste appellation territoriale après le Bordelais. Le Côtes-du-Rhône est également l'une des plus vieilles appellations d'origine contrôlée en France. L'appellation s'étend sur 6 départements, du Rhône au Vaucluse, en passant pat le Gard et l'Ardèche. Il y a 163 communes, de Vienne à Avignon, qui sont affiliées à cette région viticole dynamique. Les sols composés de galets et d'argile sableuse, notamment sur la rive gauche du fleuve, sont très favorables au développement de la vigne. Ces territoires bénéficient aussi de microclimats étonnants qui offrent une diversité impressionnante aux cépages du Rhône. Au nord de la région, les vins d'appellation communale comme les Côtes Rôties font le bonheur des papilles délicates. Dans le sud de la région, entre Gard et Vaucluse, le soleil est plus intense et les vins plus fruités. C'est le vin rouge qui est largement majoritaire, mais il ne faut pas oublier de petites pépites en blanc ou en rosé. 

Comment marier votre Côtes-du-Rhône avec votre repas ?

L'un des grands plaisirs du vin des Côtes-du-Rhône, c'est le mariage adéquat d'une bouteille avec les mets qui sont servis à table. On peut atteindre une perfection et des sensations intenses en faisant la bonne association. Comme c'est un vin de caractère, il sera un très bon partenaire pour une pièce de bœuf persillée, bien racée. Un côte de Bœuf limousine, un tournedos ou une entrecôte de viande charolaise seront sublimés par un bon Côtes-du-Rhône, par exemple une appellation prestigieuse comme le Châteauneuf-du-Pape. Ce peut être un moment fulgurant de saveur délicate. Les Côtes-du-Rhône, racé et puissant, se mariera extrêmement bien avec une grillade d'agneau. On aura peut être moins tendance à le servir avec un bourguignon, une daube provençale ou une blanquette. Il pourra briller avec des fromages de caractère comme le Pélardon ou le Picodon, fromages de la région, ou encore le bleu de Gex, le Neufchâtel ou le Coulommiers. Il saura aussi mettre en valeur la charcuterie, saucissons ou rillettes, et une simple salade niçoise dont il servira d'exhausteur de gout. Côté poisson, le Côtes-du-Rhône fonctionne aussi, notamment avec une recette au beurre blanc ou à la crème. 

Les caractéristiques du Côtes-du-Rhône

Le Côtes-du-Rhône, n'est pas un vin de garde à proprement parler. Le vin rouge doit être consommé dans les 2 à 4 ans qui suivent sa production. Pour les vins blancs, c'est dans les 1 à 3 ans, et pour les vins rosés, c'est à consommer tout de suite !Dans le cas des Côtes-du-Rhône rouges, les plus répandus, la robe est couleur rubis, assez claire mais plus approfondie s'il s'agit de cépage Syrah dominant. Les vins rosés ont une robe assez colorée, à dominante violette, très caractéristique. Les vins blancs sont eux ambrés, avec un jaune assez limpide. Au niveau du nez, les Côtes-du-Rhône rouges ont une dominante fruitée, et évoquent des petits fruits rouges, comme la cerise ou la myrtille. Plus intenses, certains ont des notes plus animales ou épicées, voire la référence à des fruits murs. ce sera le cas des plus grands crus. Les vins rosés sont parfumés, pouvant évoquer le bonbon ou les odeurs florales légères et acidulées. Le vin blanc Côtes-du-Rhône évoque davantage les arômes de fleurs, délicats et légers.
En bouche, lorsque le vin est issu de sols très légers, le vin est lui même aéré et coulant. Il prendra des tanins plus structurés lorsqu'il provient de terres du sud nourries d'alluvions. Les Côtes-du-Rhône restent des vins souples et toniques, accordant leur légèreté à un caractère bien affirmé, un équilibre subtil et fortement savoureux. Les rosés s'affirment avec une saveur de fruit rouge, longtemps présente en bouche. Très équilibrés les vins blancs Côtes-du-Rhône sont équilibrés et tiennent leurs arômes pour une longue expérience en bouche, savoureuse et raffinée.

Plus d'information sur les vins Côtes du Rhône

Avis des experts

Bettane & Desseauve

Bettane & Desseauve

Domaine noté (guide 2020) 5*Étoiles (Les producteurs exceptionnels, ceux qui représentent le sommet absolu de la qualité en France et dans le monde)

A propos du domaine :

Bel exemple de transmission filiale réussie, Philippe Guigal ayant aujourd’hui pleinement la main sur la direction technique d’un des plus brillants négociants du Rhône et même de France, même si son père Marcel n’est jamais très loin. Guigal, c’est d’un côté un brillant négoce en achat de vins, à l’origine d’un des plus étonnants côtes-du-rhône du marché, toujours exceptionnel quand on connaît son volume de production (plus de 3 millions de bouteilles !), et commercialisé à point, et d’un autre côté des vins issus du domaine, dont les fameuses mouline, landonne et turque en côte-rôtie, sans oublier la-dorianne en condrieu, mais aussi les saint-joseph, les hermitages… Preuve que les choses changent ici, les actualités se bousculent, sans forcément y voir un lien de cause à effet. L’été 2017 avait vu le rachat des 53 hectares en Châteauneuf-du-Pape du château de Nalys, là nous avons dégusté les prometteurs 2017, et les blancs sont déjà délicieux. Enfin un châteauneuf blanc chez Guigal ! À l’été 2018, Jacques Desvernois (ex-Paul Jaboulet Aîné, à Tain-l’Hermitage) est venu renforcer l’équipe. Pour ce qui est du côtes-du-rhône, c’est le savoureux millésime 2015 qui finit actuellement sa commercialisation, ne le manquez pas ! Enfin, comment passer sous silence les brillantes réussites en rouge 2015, avec une landonne d’anthologie mais aussi une turque et un ex-voto qui feront date, et la-mouline ne sera pas oubliée non plus !

Guide des Vins Gault & Millau

Guide des Vins Gault & Millau

Vin noté 14,5/20 Bon

Domaine noté 5*Étoiles (Production remarquable)

A propos du vin :

On aime la franche gourmandise délicatement et résiduellement sucrée, aux saveurs de baies et de fruits rouges et bleus (cerise, prunelle, myrtille, etc..). En bouche les effets de jus de raisin fraichement décuvé allonge le plaisir déjà rasséréné.

A propos du domaine :

Figure emblématique du Rhône nord, Marcel Guigal est à la fois un important négociant et un grand propriétaire. Sous cette seconde casquette, il exploite des crus célèbres de la Côte Rôtie, telles la Mouline, la Turque et la Landonne, sans compter la Doriane, sur Condrieu. Travailleur infatigable et d'une inlassable curiosité intellectuelle, il a succédé à son père, Etienne. Philippe Guigal, œnologue et représentant la troisième génération, poursuit l’œuvre en duo avec son père, toujours sur cette dualité propriété-négoce. Les vinifications des appellations septentrionales se déroulent toutes à Ampuis.

Robert Parker - Wine Advocate

Robert Parker - Wine Advocate

Vin noté (guide 2014) 87/100 Très bon vin

Domaine noté ***** (Exceptionnel)

A propos du vin :

Plus frais et précis qu’à l’habitude, le Côtes du Rhône 2013 rosé possède des notes lumineuses de canneberge et de fraise, une richesse moyennement corsée et une acidité vive. A boire dans l'année à venir.

A propos du domaine :

 

RVF - La Revue du Vin de France / Guide des Meilleurs Vins de France

RVF - La Revue du Vin de France / Guide des Meilleurs Vins de France

Domaine noté (guide 2020) 1*Étoile (Stars en devenir ou vignerons de qualité à la production de bon niveau, vous ne serez pas déçus en dégustant les vins de ces domaines)

A propos du domaine :

Nous regroupons sous cette adresse les vins de négoce de la célèbre maison d' Ampuis. La rigueur de sélection dans les approvisionnements de Marcel Guigal et de son fils Philippe n' a d'égal que leur souci d' amener chaque vin au bout d' un cycle complet d' élevage. Pour comprendre cette démarche qui ne s' est pas construite en un millésime, il suffit de déboucher une bouteille du simple Côtes du Rhône rouge Guigal, assemblage d' achats en Côtes du Rhône, Côtes du Rhône villages et même de Crus dans les petits millésimes. La qualité de cette appellation fourre-tout est vraiment rehaussée. Dans les crus rouges, l' élevage en fûts et en foudres dure généralement 24 mois et au-delà, avec peu de fûts neufs, 20% dans les grands millésimes.

Avis client

Aucune note disponible
Background

Achetez vos vins Guigal au meilleur prix en vente privée !

15877 avis client

Accédez aux ventes !

15€

offerts sur votre 1ère commande*