Château Lagrézette 2016

Sud Ouest

Rouge

Vendu à l'unité

Boire ou Garder

NoteNoteNoteNoteNote
5/5 (2 clients)

17/20

Bettane & Desseauve

-

92/100

Robert Parker

-

92/100

Wine Enthusiast

-

92/100

A. Larsson

-

2*Étoiles

Hachette

-

91/100

James Suckling

-

91/100

Decanter

-

90/100

Wine Spectator

malbec
charpenté
viande rouge
emblématique

« Emblème de Calors »

« Vin principal du domaine, le Château Lagrézette 2016 est composé à 94% de Malbec, le reste étant un assemblage de Merlot et de Tannat. Après 18 mois passés en fûts neufs à 50 %, il offre des arômes flamboyants de vanille, de fumée et d'épices à pâtisserie, d'un coté. De l'autre, des notes concentrées et intenses de cerise noire, de prune et de réglisse. Pas pour les timides, c'est un vin bien charpenté, chargé de tanins richement texturés et montrant beaucoup de puissance et de longueur en finale.» (Wine Advocate 2020)

Caractéristiques du vin

Domaine

Château Lagrézette

Millésime

2016

Appellation

Cahors

Région

Sud-Ouest

Couleur

Vin rouge

Cépages

94% Malbec, 6% Merlot

Terroirs

Sols argilo-limoneux sur graves sur socle kimméridgien

Viticulture

Traditionnelle et soignée

Vendanges

Manuelles

Vinification

Macération à froid à 8°C pendant 4 à 7 jours, fermentation alcoolique à 26°C, macération finale à chaud (28°C), remontages quotidiens, pigeages, fermentation malolactique en cuves et barriques de chênes

Élevage

18 mois en barriques neuves (30%), d’un vin (40%) et de deux vins (30%), barriques de fabrication française (Saury, François Frère et Ermitage)

Degré d'alcool

14.5%

Dégustation & accords

Oeil

Robe rouge sombre et violine

Nez

Intense avec des petits fruits rouges, des notes cerise et des épices

Bouche

Ample et suave, vin puissant et élégant

Servir

À 16-18°C

Boire avant

2031

Accords mets vins

Accords mets/vins

S'accompagnera avec une viande rouge, du gibier, un parmentier de canard et truffe noire du Périgord...

Château Lagrézette

Plus d'information sur Château Lagrézette

Cahors

L’histoire du vin de Cahors

C’est avec l’arrivée des Romains, au 1er siècle après J.C., que sont plantés les premiers vignobles dans la région. Le vin de Cahors va connaître un certain succès à partir du 12e siècle, notamment en Angleterre où il acquiert son surnom de « vin noir ». Par la suite, le succès de ces vins ne se dément pas et François 1er l’apprécie tellement qu’il essaye de faire planter les cépages du Cahors dans son vignoble de Fontainebleau. Il s’exporte également aux Amériques, en Allemagne ou encore en Russie, où il devient le vin préféré des tsars, et est adopté comme vin de messe par l’Eglise orthodoxe. Malheureusement la crise du phylloxera, à la fin du 19e siècle, a détruit la quasi-totalité du vignoble. Le vignoble de Cahors connaît un vrai renouveau après la fin de la seconde guerre mondiale, en 1947. Ces efforts sont récompensés par l’obtention de l’Appellation d’Origine Contrôlée en 1971.

L’appellation Cahors et ses cépages

Aujourd’hui, l’appellation Cahors recouvre une zone de production située à l'ouest de la ville de Cahors à cheval sur la vallée du Lot dans le département du même nom, et sur les Causses du Quercy au sud de cette vallée. Cette zone de production est répartie sur 45 communes et s’étend sur plus de 4.000 hectares, permettant une production d'environ 150.000 hectolitres de vin par an. 

Les vins de Cahors sont des vins rouges élaborés à partir de trois cépages. Le cépage principal du Cahors est le malbec, qui peut également être appelé côt ou auxerrois. Le nom malbec provient de Mr Malbec, viticulteur ayant contribué à sa diffusion. Et on ne trouve pas ce cépage qu’en France, il est également très présent en Argentine où c’est le premier cépage planté. Pour le Cahors, il peut être composé uniquement de malbec, ce qui est le cas pour les grands vins de Cahors. Utilisé seul, le malbec donne des vins avec beaucoup de structure, de puissance et de tanins. Il peut également être assemblé avec du Merlot ou avec du Tannat. Pour pouvoir bénéficier de l’appellation Cahors, le malbec doit représenter au moins 70% de l’assemblage final.

Terroir de Cahors

La vallée du Lot, sur laquelle repose le vignoble de Cahors, est divisée en trois terrasses composées d’alluvions venues du Massif Central. Plus l’on s’élève, plus les sols sont drainants. Les premières terrasses, proches de la rivière, donnent des vins assez légers, souples et fruités, qui peuvent être bus jeunes. Les deuxièmes donnent des vins plus charnus, plus conformes à ce qu’on attend d’un Cahors, avec une robe foncée. Il est conseillé d’attendre 4 ou 5 ans pour les boire. Ce sont les troisièmes terrasses ainsi que les grès, sols composés d’éboulis calcaires du causse, qui produisent les vins de Cahors les plus denses et les plus tanniques, pour lesquels il faudra bien attendre 10 ans pour les boire. Sans oublier les hauts niveaux du quaternaire ancien, sols d’alluvions recouvrant des roches ayant résisté à l’érosion : plus rares, ils donnent aussi des vins très réputés. Concernant le climat de Cahors, il s’agit d’un mélange entre climat océanique et climat méditerranéen. Les températures sont assez douces avec des précipitations régulières sur l’année. L’été, un ensoleillement régulier favorise la maturité du raisin. Concernant les accords nous conseillons ici des mets qui peuvent accompagner des vins puissants, comme une viande rouge ou encore un civet de canard. Il est également possible de l’accorder avec du foie gras de canard, mais il est préférable que ce soit avec un Cahors qui a déjà quelques années de garde. Concernant les domaines, nous conseillons particulièrement les vins du Château Haut-Monplaisir, de Combel-la-Serre , ou encore ceux Château du Cèdre.

Une vinification particulière

Après récolte, les grains sont séparés de leur support : c’est l’éraflage. Puis une macération de quinze à trente jours en cuve est nécessaire. C’est là que se passe la fermentation alcoolique. Pendant cette période, le vigneron apportera oxygène et levures pour favoriser l’extraction du tannin. A la sortie de la macération, le marc de raisin est pressé. Ce vin de presse peut alors, selon les cas, être adjoint au vin de macération. S’ensuit une seconde période de fermentation, favorisant la diminution de l’acidité et l’assouplissement du vin. C’est à la sortie de ces fermentations successives que le vigneron procèdera aux assemblages. Il placera certains vins en vieillissement en barrique ou en cuve.

Les différentes appellations

Un vin AOP

Ce vin rouge d’Appellation d’Origine Protégée s’étend sur un vignoble de près de 22000 hectares, 45 communes, et compte environ 350 vignerons. Pour être AOP, les vins produits sur le vignoble doivent contenir au moins 70% de cépage côt N, Malbec ou auxerrois et maximum 30% de cépages complémentaires.

Un vin IGP

Le vin de Cahors peut aussi être classé IGP (Indication Géographique Protégée). Cette appellation regroupe environ 230 exploitants donc quatre coopératives, sur environ 600 hectares. L’IGP Côtes du Lot, dont c’est le nom, propose des vins plus variés : rouges, blancs, rosés et même pétillants.

Caractéristiques à la dégustation

Sa couleur sombre et profonde peut aller du violacé au pourpre. Ses arômes de fruits noirs et d’épices sont d’abord fugaces, avant de se transformer après quatre ou cinq ans en arômes de sous-bois.Jeune, le vin de Cahors est un peu acide. C’est en vieillissant qu’il devient plus doux, plus dense. Tannique, le vin rouge de Cahors accompagne particulièrement bien les viandes rouges, les sauces et le gibier. Il peut se conserver de 3 à 10 ans selon le millésime.



Plus d'information sur les vins Cahors

Avis des experts

Bettane & Desseauve

Bettane & Desseauve

Vin noté 17/20 Vin de référence

Domaine noté 3*Étoiles (Une production de haute qualité, pouvant servir de référence dans son secteur)

A propos du domaine :

Alain-Dominique Perrin a beaucoup travaillé pour faire du magnifique ensemble de Lagrézette un des phares du renouveau de Cahors. On mesure les progrès suite à la rénovation de la cave, les vins ont gagné en élégance, le fruit est mieux souligné par l’élevage. On apprécie particulièrement les cuvées château et clos-marguerite, remarquable cette année.

Decanter

Decanter

Vin noté (guide 2018) 91/100

Domaine noté (guide 2020) Recommandé

Guide Hachette des vins

Guide Hachette des vins

Vin noté (guide 2020) 2*Étoiles Vin remarquable

Domaine noté (guide 2021) Vins récompensés (Les vins de ce producteur sont régulièrement récompensés par le guide)

A propos du vin :

Le successeur du 2015, coup de cœur dans la dernière édition, reste à un très haut niveau. Son assemblage inclut un soupçon de merlot et de tannat (malbec 94 %). Après un élevage de dix-huit mois dans le chêne neuf, ce millésime affiche une robe profonde. Encore fermé, il annonce sa complexité et sa finesse dans des notes de violette et de fruits noirs qui percent sous l'élevage. Bien construite et charpentée, la bouche annonce un fort potentiel.

A propos du domaine :

Un domaine vedette du vignoble cadurcien, acquis en 1985 par l'homme d'affaires Alain-Dominique Perrin. Il est renommé pour l'architecture caractéristique de son manoir du XVIes., avec ses tours en poivrière, ses toits pentus et son pigeonnier ; pour son patrimoine viticole aussi (82 ha), exploité depuis le XVIes. ; pour ses vins ambitieux, surtout, régulièrement en vue dans ces pages.

Robert Parker - Wine Advocate

Robert Parker - Wine Advocate

Vin noté (guide 2020) 92/100 Vin formidable

Domaine noté (guide 2020) Recommended (Producteur de vins recommandé par Robert Parker - The Wine Advocate)

A propos du vin :

Vin principal du domaine, le Château Lagrezette 2016 est composé à 94% de Malbec, le reste étant un assemblage de Merlot et de Tannat. Après 18 mois passés en fûts neufs à 50 %, il offre des arômes flamboyants de vanille, de fumée et d'épices à pâtisserie, d'un coté. De l'autre, des notes concentrées et intenses de cerise noire, de prune et de réglisse. Pas pour les timides, c'est un vin bien charpenté, chargé de tanins richement texturés et montrant beaucoup de puissance et de longueur en finale.

Wine Spectator

Wine Spectator

Vin noté (guide 2019) 90/100 Très bon vin

Domaine noté (guide 2019) Recommended (Producteur de vins recommandé par Wine Spectator)

Wine Enthusiast

Wine Enthusiast

Vin noté (guide 2019) 92/100

Domaine noté (guide 2020) Recommended (Producteur de vins recommandé par Wine Enthusiast)

A propos du vin :

Principal vin du domaine, il offre des fruits rouges mûrs, une texture dense et des tanins solides. Il est équilibré et ferme, tout en montrant un grand fruité pour l'avenir. À déguster à partir de 2022.

Jancis Robinson

Jancis Robinson

Domaine noté Recommended

James Suckling

James Suckling

Vin noté (guide 2019) 91/100

Domaine noté (guide 2019) Recommended

A propos du vin :

Montre beaucoup d'arômes de mûre et de cassis. Corsé, serré et tendre avec de la puissance et de la structure. C'est droit et concentré. À boire ou garder.

Andreas Larsson

Andreas Larsson

Vin noté 92/100

Domaine noté Recommandé

Avis client

Note des clients

NoteNoteNoteNoteNote

5/5

sur 2 avis

NoteNoteNoteNoteNote

Note et avis de M.FABRICE S. Publié le 29/07/2022

Excellent vin, rond, beaucoup de volume et de finesse

Voir tous les avis de ce client

NoteNoteNoteNoteNote

Note et avis de M.BERNARD P. Publié le 19/01/2022

Voir tous les avis de ce client

Background

Achetez vos vins Lagrézette au meilleur prix en vente privée !

17107 avis client
20€

offerts sur votre 1ère commande*