Vin rosé

Vin rosé
1. La fabrication du vin rosé

L'obtention d'un rosé équilibré est l'aboutissement d'un processus délicat, la maîtrise des étapes de la production étant essentielle pour obtenir un vin à la fois fruité et aromatique, mais sans tanin. C'est cet équilibre qui fait aujourd'hui le succès des vins rosés, les vins dont la fabrication est apparue avant celle des vins blancs ou des vins rouges. La sélection parcellaire est une des composantes de la réussite du cru de rosé.

A l'arrivée des vendanges en cave, les grains de raisin sont égrappés (ou éraflés), c'est-à-dire retirés de leur rafle. Ils sont alors foulés, c'est-à-dire légèrement écrasés pour permettre au jus de se libérer.

Deux options sont alors possibles : la macération (ou saignée) et le pressurage direct, cette dernière technique étant de plus en plus utilisée pour les rosés modernes.

Pour la macération, le moût obtenu du foulage et de l'éraflage, c'est-à-dire un ensemble d'éléments solides et liquides, est mis en cuve. Le temps de cuvaison ne dure que quelques heures à basse température. C'est d'ailleurs la maîtrise de cette période de macération qui va permettre d'obtenir un vin de caractère, sans prendre les tanins qui caractérisent le vin rouge, lesquels sont issus des mêmes cépages. Les pigments présents dans la pellicule du grain de raisin donneront sa teinte rosée au jus. Le jus est alors récupéré par pressage ou par l'utilisation de cuves dites techniques permettant une importante extraction de la partie liquide du moût. Les vins rosés issus de la macération ont une couleur soutenue.

Le pressurage direct est actuellement plus en accord avec les goûts des consommateurs qui souhaitent des vins de couleur plus claire et vifs en bouche. Il consiste à passer les grappes qui arrivent en cave directement au pressoir après les avoir éraflées.

Le jus alors obtenu soit du pressurage direct, soit de la macération courte passera en cuve de débourbage pour être clarifié. Les particules contenues dans le jus tombent au fond de la cuve et cette "bourbe" est alors séparée du jus. Il passera ensuite au stade de la fermentation alcoolique. S'ensuit une période relativement courte d'élevage durant laquelle le vin clarifié et stabilisé va subir un certain nombre d'opérations visant à confirmer ses qualités.

2. Vin rouge et vin blanc ne font pas du vin rosé

L'idée reçue selon laquelle le vin rosé est issu du mélange de vin rouge et de vin blanc est aujourd'hui heureusement écartée par la grande majorité des consommateurs. Toutefois, sous la pression de certains industriels, l'Union Européenne avait adopté un projet de règlement autorisant de donner le nom de vin rosé à de tels mélanges, comme cela se pratique en Afrique du Sud ou en Australie. La plupart des viticulteurs européens concernés se sont farouchement opposés à une telle solution afin de préserver la qualité et la renommée d'un vin dont ils se sont évertués à améliorer la qualité depuis plus de dix ans. Il est clair que les "rosés" ainsi obtenus ne sont que des produits de piètre qualité permettant d'écouler une mauvaise production grâce à cette présentation plus festive du vin. Une telle réglementation n'est plus d'actualité aujourd'hui.

Il est toutefois intéressant de noter que l’exception majeure à cette interdiction de mélange concerne le vin de Champagne. En effet, il est possible d'assembler du Chardonnay avec le Pinot noir ou le Pinot Meunier pour obtenir du Champagne rosé. Toutefois, le mélange ainsi obtenu passe par une nouvelle phase de fermentation spécifique au Champagne de sorte que le Champagne rosé ne constitue pas un simple mélange de produits finis, mais un vin à l'élaboration spécifique.

3. Cépages, régions et fameux crus de vins rosés

Les cépages de vins rosés sont les mêmes que ceux utilisés pour le vin rouge. Il a été vu que la couleur rosée du vin ne vient pas d'un type particulier de grappe, mais de son traitement dans les chais. Dans la grande région du rosé, en Provence, on utilise toutefois plus particulièrement le Tibouren, le Carigan, le Grenache noir, le Cinsault, la Syrah ou encore le Mourvèdre.

Les trois quarts de la production française de rosés se concentrent dans la région de Provence, notamment avec des appellations phares telles que Bandol ou les Coteaux d'Aix-en-Provence. Certains domaines font tout particulièrement briller cette région comme le Château d'Esclans, le Château Pibarnon, le Domaine d'Ott ou le Château Bellet.

La Corse propose aussi des vins rosés de grande qualité. Moins connues pour cette couleur, d'autres grandes régions viticoles françaises offrent des vins rosés d'appellation de qualité remarquable. C'est le cas de la région de Bordeaux, du Val de Loire avec l'Anjou, ou de la Vallée du Rhône avec le Tavel.

4. Le vin rosé et ses accords

Le vin rosé est un vin souvent festif qui peut se boire frais en apéritif ou avec des entrées froides ou chaudes. Il accompagnera aussi le plat unique du repas ou la grillade. Toutefois, certains rosés plus complexes peuvent s'accorder avec des poissons comme le rouget ou des plats plus élaborés.

Achetez les meilleurs vins rosé au meilleur prix en vente privée !

Site noté
13985 avis

Accédez aux ventes !

15€

offerts sur votre 1ère commande*

Vin rosé présentés récemment en vente privée sur 1jour1vin

Château d'Aqueria - Tavel 2019

« Un grand Tavel »

Notes : Hachette 3*Coup de Coeur
«Trois étoiles et un coup de cœur de plus au palmarès très étoffé de ce château qui fête de la plus belle des manières, avec ce 2019, le 100è millésime vinifié par la famille Olivier. Le jury aura tout aimé : la robe d'un rose violacé soutenu, le nez très pur, puissant, gorgé de fraise écrasée et de fruits des bois, la bouche surtout, vive à l'attaque, ample et charnue dans son déroulé, puis d'une fraîcheur immaculée en finale. Plein et savoureux comme peuvent l'être les tavel, mais avec une dimension d'allégresse peu commune.» (Le Guide Hachette des Vins 2021)

Lopez de Heredia - Viña Tondonia Gran Reserva 2010


« Le Viña Tondonia Rosado Gran Reserva 2010 était bon sur tous les points. [...]  Il est plein de complexité et de nuance ici; c'est super élégant et superposé, et au fur et à mesure que le vin s'ouvrait dans le verre, il développait des arômes de plus en plus complexes, une subtile combinaison de baume, de baies d'acide rouge, un soupçon de plantes médicinales, de fenouil et de craie humide, une touche de diesel, vieux bois et champignon (betterave?), réglisse et fleurs jaunes, épices douces ... Il y a beaucoup de choses. C'est propre et cristallin, frais et long, avec un équilibre et une profondeur formidables. Ce doit être le meilleur rosado de ces derniers temps ... »(Wine Advocate 2020 - Luis Gutiérrez)

Château Lavabre - La Closerie rosé 2019

Notes : Robert Parker 92/100, Jeb Dunnuck 91/100
« Sur un assemblage de Grenache et de Syrah, La Closerie Rosé 2019 est à la fois le plus minéral et le plus concentré des trois rosés dégustés. La pierre concassée domine le nez, tandis que la bouche assez ronde s'élargit et présente des notes d'herbes fraîches, de fraises des Alpes et de zeste de citron vert, se terminant par une finale de pierre humide.» (Wine Advocate - Joe Czerwinski)

Château Romanin - Grand Vin Rosé 2019

Notes : Bettane & Desseauve 14/20
Dans une robe rose pâle du plus bel effet, ce Baux-de-Provence rosé s'ouvre au nez sur des aromes fins et complexes d'agrumes, de fruits jaunes à noyau et de groseille. La bouche est croquante, tonique et gourmande, et se prolonge dans une finale persistante. De toute beauté et tout en finesse, un très beau rosé à déguster !

Château Puech-Haut - Argali (ex cuvée Prestige) rosé 2019

« L'atout charme du Château Puech-Haut ! »

Notes : Jancis Robinson 17/20
Avec un nouveau nom pour ce rosé incontournable, voici le véritable atout charme du Château Puech-Haut ! Mêlant Grenache et Cinsault, ce rosé gourmand et frais, s'oriente sur des notes florales fraîches et des petits fruits acidulés et d'épices. Un vin tendre et complexe offrant une très belle vivacité, une persistance agréable et fruitée.

Château Barbanau - Et Cae Terra rosé 2019

« Un magnifique rosé parfait pour la table ! »

Notes : Bettane & Desseauve 15/20
Et Cae Terra est un rosé vif et élancé issu du cépage Grenache, agrémenté d'un soupçon de Syrah. Mûri au soleil de la Provence, il révèle des notes gourmandes de petits fruits, de fleurs blanches, de peau de pêche, notes pâtissières... Rond et un soupçon salin, il étonne par une belle longueur et une grande finesse. 

Château Vannières - Bandol rosé 2019

Notes : Wine Enthusiast 91/100
« Issu de Bandol, ce vin possède inévitablement une forte proportion de Mourvèdre. Il confère au vin une bonne structure ainsi qu'un riche fruité.» (Wine Enthusisat 2020) Un rosé de gastronomie par excellence !

Domaine des Nugues - Libertine


Produite pour la première fois en 2006, Libertine des Nugues fait parler le Gamay d'une façon originale, inédite et très réussie. Ce rosé de presse, à l'alcool faible et aux sucres gourmands, présente des arômes de petits fruits rouges, soutenus par cette jolie acidité, typique du cépage.  On en redemande !

Château Montfollet - Icône rosé 2019

« Le compagnon de mets d'été »


Étonnant et tellement plaisant, ce Bordeaux rosé va en surprendre plus d'un. Amoureux des rosés de Provence, Dominique Raimond, propriétaire du Château Montfollet a mis une fois encore tout son savoir-faire pour réaliser ce vin délicat et surprenant à la teinte claire et à la bouche suave. Laissez-vous enivrer par ses notes florales, d'agrumes et de fruits blancs, sa bouche soyeuse tout en finesse avec une belle acidité en finale qui apporte élégance et fraîcheur. Dans son superbe flacon, ce vin parfait pour la gastronomie saura étonner vos convives et aura la première place sur votre table pour accompagner tous vos mets d'été.

Château Thieuley - Bordeaux rosé 2019


Couleur rose pâle, brillante. Le nez fin évoque les agrumes, avec des notes d’anis étoilée. A l’aération les arômes de fleurs sont intenses. En bouche, ce rosé est riche et volumineux, avec cette touche de fraîcheur qui lui apporte équilibre et élégance.