Vin rouge

Vin rouge
1. La fabrication du vin rouge

Lors des vendanges, les grains de raisin sont foulés, c'est-à-dire écrasés pour libérer leur jus, et éraflés (ou égrappés), c'est-à-dire retirés de leur pédoncule, avant d'être mis en cuve. Cette étape initiale ne concerne toutefois pas les vins rouges primeurs qui sont mis en cuve par grappes entières, comme pour le Beaujolais.

Vient ensuite la cuvaison qui est une étape essentielle pour définir le caractère du vin.

Le moût obtenu du foulage et de l'éraflage est mis en cuve. Ces grands récipients sont généralement des tonneaux de chêne, ou des cuves en acier inoxydable ou en ciment. Le temps de cuvaison dure entre quelques jours et plusieurs semaines selon les terroirs et les options prises par les producteurs. C'est au cours de cette période que se produira la fermentation alcoolique du raisin grâce aux levures contenues dans la pulpe et auxquelles on peut ajouter certaines levures spécifiques à chaque cru. Le contrôle de la température est essentiel à la bonne fermentation du moût de raisin.

Durant cette même période de cuvaison, les éléments tanniques du moût et les pigments présents dans la pellicule du grain de raisin donneront sa teinte rouge au jus par le phénomène de la macération. De multiples opérations permettront d'orienter et de contrôler la macération, influant ainsi sur la personnalité future du vin.

Il est ensuite mis fin à la cuvaison par le soutirage du vin. Le jus est en fait recueilli par simple écoulage, donnant ce que l'on appelle un "vin de goutte". Les éléments liquides restant dans les cuves, appelés le marc, sont alors soit distillés pour produire une eau de vie, soit mis sous presse pour obtenir un "vin de presse", plus tannique, qui pourra, selon les usages et les méthodes du vigneron, être assemblé au "vin de goutte".

Le vin passera dans d'autres cuves, à une température moins élevée pour la fermentation lactique, processus qui transforme l'acide malique en acide lactique qui stabilise le breuvage.

Le vin est alors élevé dans les chais. L'élevage est cette période plus ou moins longue durant laquelle, le vin clarifié et stabilisé, va subir un certain nombre d'opérations visant à confirmer ses qualités et à lui préserver sa spécificité : vieillissement en barrique ou fût de chêne dans une cave ou dans un cellier, ouillage, soutirage… L'assemblage est aussi un moment primordial de la vie du vin, lequel consiste, dans les appellations où plusieurs cépages sont autorisés, à composer le cru de différents types de raisin. L'assemblage peut se faire après vieillissement ou avant l'élevage en fût. Viendra ensuite la mise en bouteilles permettant à l'amateur de vin de poursuivre le vieillissement dans sa propre cave à vin.

2. Les cépages de vin rouge

Il existe de nombreuses variétés de cépages de vins rouges qui font pour certains la spécificité d'une appellation. Très répandu, le Cabernet franc est largement utilisé dans les vins de Bordeaux, notamment les Fronsac et les Saint-Emilion, ainsi que dans le Val de Loire pour les Chinon et les Bourgueil. Le Merlot est aussi beaucoup utilisé dans le Bordelais, notamment à Pomerol ou à Moulis-en-Médoc. Le Grenache noir entrera souvent dans la composition des vins du Roussillon et du Languedoc et de certains vins de la Vallée du Rhône. Le Gamay est le seul cépage utilisé pour le Beaujolais, de même que le Pinot Noir est le principal cépage des vins rouges de Bourgogne. Bien entendu, il n'a été citée qu'une très petite partie des variétés de cépages rouges. Viennent s'y ajouter le Cabernet Sauvignon, le Carignan, le Cinsault, la Folle Noire, la Mondeuse, le Malbec (ou Côt), le Mourverdre, la Syrah ou le ZInfandel. Certains cépages sont plus spécifiquement utilisés dans certains pays étrangers. Il en est ainsi notamment du Barbera et du Sangiovese en Italie ou du Tempranillo dans la péninsule Ibèrique et en Argentine.

3. Les régions de vin rouge

Toutes les régions viticoles de France produisent du vin rouge. On ne peut donc résumer une région à la couleur de sa production. Certaines appellations d'origine contrôlées produisent exclusivement du vin rouge à l'instar du Pommard, du Volnay ou du Gevrey-Chambertin pour ne citer qu'eux en Bourgogne, des Margaux, Pomerol ou Saint-Emilion notamment dans les vins de Bordeaux, des Côte-Rôtie ou Châteauneuf du Pape entre autres dans la vallée du Rhône, du Cahors ou du Madiran dans le Sud-Ouest ou enfin du Saumur-Champigny dans le Val de Loire. Ces appellations ne sont que des exemples et ne préjugent évidemment pas de la qualité des vins rouges pouvant être produits dans des appellations à la production plus variée ou dans celles exclusivement rouges qui n'ont pas été citées.

4. Quelques vins rouges mythiques

De nombreux domaines ont fait la légende d'un terroir, ou inversement. A Bordeaux, Pétrus en fait partie. Cru rendu célèbre par sa qualité et apprécié des grands de ce monde, sa notoriété est d'autant plus étonnante qu'il n'existe aucun château Pétrus, mais simplement un chai dans lequel la notion d'excellence est poussée à un tel degré que les années où la qualité des grains n'est pas suffisante, aucune production ne sort des cuves. Le Bordelais n'est pas en reste de cru de légende et au même niveau d'excellence et d'histoire se trouve sans doute le Château Haut-Brion, Château Margaux, notamment en cru 1961, et les autres premiers crus classés de la classification officielle de 1855. La Bourgogne renferme aussi en son sein un domaine inaccessible pour la plupart, celui de la Romanée-Conti, produisant un vin rouge d'une qualité exceptionnelle sur le climat homonyme situé dans l'appellation Vosne-Romanée. Ce sont ainsi les climats tout autant que les producteurs qui font le mythe de la Bourgogne: La Tâche, Richebourg, Grand Echezeaux...

5. Le vin rouge et ses accords

L'accord entre les vins rouges et les mets ne peut évidemment pas se résumer en quelques lignes. Même si cela relève de généralités, une première chose à dire est qu'il est parfois intéressant d'accorder les plats ou les aliments avec le vin selon le terroir. Si cette règle n'est pas absolue, elle peut aboutir à des cohérences plus qu'intéressantes. Ainsi, une volaille de Bresse s'accordera avec un Beaujolais ou un Bourgogne. Dans le même sens, un fromage de chèvre de Provence se dégustera agréablement avec un Bandol de la même région. Il faut toutefois reconnaître que l'accord n'est pas systématique et que certaines règles doivent guider le choix des vins rouges. Les vins rouges tanniques accompagneront les viandes rouges et certains fromages qui les feront paraître plus doux. Il seront en revanche à éviter avec les plats épicés. Les vins fruités se marieront avec des viandes blanches et la charcuterie. Les vins corsés du Sud-Ouest, de Provence ou de la Vallée du Rhône de même que les Barolo italiens se boiront avec des aliments légèrement sucré, mais écraseront la subtilité des plats raffinés. Le choix du vin doit bien évidemment aussi être guidé par l'expérience et le goût personnel.

Achetez les meilleurs vins rouge au meilleur prix en vente privée !

Site noté
14641 avis

Accédez aux ventes !

15€

offerts sur votre 1ère commande*

Vin rouge présentés récemment en vente privée sur 1jour1vin

Domaine Yannick Amirault - Cote 50 2020

Notes : RVF 15,5/20, Hachette 2*Étoiles, Wine Spectator 90/100, Jancis Robinson 15,5/20, Bettane & Desseauve 16/20
Cote 50, la dernière édition de la Coudraye, brille par sa régularité, millésime après millésime. Un Bourgueil toujours très expressif, sur de délicates notes de grenade et de cranberry légèrement épicées. Un vin frais et fruité, à la fois croquant et gourmand. 

Clos Puy Arnaud - Les Acacias 2017

« Un Bordeaux de cette envergure à ce prix, c'est une affaire ! »

Notes : Decanter 92/100, RVF 14,5/20, Bettane & Desseauve 14/20
« Couleur prune profonde teintée d'encre et un nez complexe plein d'ambition. Le fruit est tenu par une belle acidité et des tanins fermes, une touche de rusticité mais des ronces et le poids des mûres apportent un sentiment de plaisir. Ravissant de voir un 100% cabernet franc aussi réussi, mettant en valeur ce que le cépage et le terroir peuvent apporter de meilleur. Attendez-vous à une aromatique encore plus profond avec quelques années supplémentaires en bouteille. À boire entre 2020-2035.. » (Decanter) On ne présente plus Thierry Valette, le grand vigneron de Castillon qui ici encore réalise un succès ! Une cuvée plaisir à son apogée, une affaire à acheter par caisse !

Château Chasse-Spleen 2016

« Fabuleux, à avoir dans sa cave ! »

Notes : Robert Parker 92-94/100, RVF 17/20, James Suckling 92-93/100, Decanter 92/100, Wine Enthusiast 92/100
«Chasse-Spleen 2016 présente un bouquet très élégant avec un chêne soigneusement intégré. Le terroir est vraiment mis en avant ici avec des notes de cèdre et de fumée émergeant après aération. L'attaque est fraîche et précise telle un démarrage réussi. Elle est alors suivie d'une superbe acidité en continuité qui apporte une maginifque tension, des tanins fermes mais fins avec une subtile influence marine sur la finale persistante. C'est un fabuleux Chasse-Spleen, le meilleur que je n'ai jamais goûté du domaine. Il pourrait se retrouver en tête du classement.» (Wine Advocate - Robert Parker) Livraison en caisse bois pour toute commande de 12 bouteilles de ce vin (Hors mode de livraison Point Relais)

Paul Janin et Fils - Moulin-à-Vent Héritage 2019

« La structure et l’opulence »

Notes : Bourgogne Aujourd'hui 17,5/20, A. Larsson 93/100
« Couleur sombre aux reflets violets. Nez parfumé de violette, de mûre, de poivre, de girofle et de quelques notes charnues, presque de syrah. Bouche dense, savoureuse et digeste avec des fruits noirs luxuriants, un épicé généreux, des tanins bien équilibrés et une acidité qui donne du relief. Finale charnue et musclée d'une grande longueur. » (Andreas Larsson) Ces très vieilles vignes transmises de père en fils, font figure de lègue et sont l'objet d'une attention toute particulière pour offrir une cuvée alliant structure et opulence d'une concentration aromatique remarquable. Ce cru du Beaujolais est définitivement la star de la région !

Paul Janin et Fils - Moulin-à-Vent Vignes du Tremblay 2019

« Un terroir exceptionnel »

Notes : A. Larsson 90/100, Bourgogne Aujourd'hui 17,5/20
« Couleur moyennement profonde aux reflets violets. Notes de prune douce, de fruits rouges, de pain d’épices et de cuir. Bouche ample, tanins jeunes et adhérents, fruits noirs doux, notes de baies écrasées, une très belle longueur légèrement épicée. » (Andreas Larsson) Les Vignes du Tremblay est la cuvée qui marque l'origine du domaine. Issue d'un terroir exceptionnel aux sols riches en manganèse, celle-ci mêle avec race intensité, expressivité, et finesse.

Clos Centeilles - C de Centeilles rouge 2015

Notes : RVF 15/20
Cette cuvée révèle l'originalité des cépages oubliés du Languedoc, résultat d'une vie de vignerons : Piquepoul Noir, Riveirenc Noir, Morastel Noir à jus blanc et Oeillade. Ce rouge original se dévoile complexe sur une aromatique de framboise, de cerise griotte, soupçon de réglisse, de garrigue et d'orange sanguine. La bouche se révèle ample et profonde, structurée mais d'une belle finesse, des tanins souples, le tout rehaussé d'une pointe épicée. À découvrir!

Domaine des Chirats - Rockpile Vineyard Syrah 2017

Notes : Robert Parker 94/100, Wine Spectator 94/100, Wine Enthusiast 92/100
Pieds de syrah sélectionnés sur l'Hermitage, plantés dans la Sonoma Vallée, sur le vignoble de Rockpile, l'un des plus beaux terroirs, situé en coteaux à 613 mètres d'altitude. Le vin présente un nez d'une belle complexité aromatique sur des notes de garrigue, de fruits noirs et rouges, d'herbes de Provence. La bouche charnue, gourmande et épicée avec une incroyable fraîcheur finale rappelant les hauteurs des vignes et la minéralité du terroir. Une micro-cuvée de Syrah du Rhône version California !

Lopez de Heredia - Tondonia Reserva 2008


« Le nez de Viña Tondonia Reserva 2008 est très élégant, frais et avec une touche d'herbes fraîches, commençant à montrer la complexité des vins âgés qui sont parfois encore trop jeunes lorsqu'ils sortent à plus de 10 ans du millésime! La bouche est mi-corsée, avec légèreté et profondeur, très classique avec une fraîcheur supplémentaire et tout ce qui est nécessaire pour un long développement en bouteille. C'est le plus "Tondonia" des deux millésimes que j'ai dégustés à ce moment. On note des notes de sirop d'érable, de fumée, de réglisse et de fruits croquants. La bouche est plus austère, croquante et révèle le caractère crayeux des sols. Il y a plus de définition et de précision ici. » (Wine Advocate 2020 - Luis Gutiérrez)

Domaine Jasmin - La Giroflarie 2018

« La cuvée phare du domaine »

Notes : Robert Parker 93-95/100
« La principale cuvée du domaine, la Côte Rôtie la Giroflarie 2018, est de teinte d'encre et dégage des notes prometteuses d'asphalte et d'olives noires. Corsé et de texture soyeuse, il s'annonce comme un millésime exceptionnel pour cette propriété de quatrième génération. » ( Wine Advocate 2019) Un des plus beaux rapports prix-plaisir de l’appellation. Parfaite pour votre cave !

Domaine Combier - Cuvée Laurent rouge 2020 (Magnum)

Notes : RVF 15/20, Robert Parker 92/100, Jancis Robinson 15/20
Un rouge intense à la robe violine, évoquant au nez les fruits rouges, beaucoup de finesse. L'attaque en bouche est solide, au fruité croquant avec une complexité aromatique remarquable, et une longue finale délicatement épicée, sur le poivre... Un Crozes très réussi !