Les Améthystes - Michel Guignier Moulin-à-Vent 2019

Beaujolais

Rouge

Vendu à l'unité

Boire ou Garder

NoteNoteNoteNoteNote
4/5 (1 clients)

2*Coup de Coeur

Hachette

-

94/100

James Suckling

gamay
gibier
cailles aux cerises
succès

« Un Moulin-à-Vent fascinant »

« Un terroir granitique d'un hectare et demi, des vignes de 45 ans et un élevage en fût, c'est le triptyque gagnant de Michel Guignier. Il propose un moulin-à-vent d'une grande finesse. Le nez comme la bouche s'ornent de délicates notes de rose, de vanille et de fruits confits. Les tanins sont soyeux et confèrent une admirable harmonie tout au long de la dégustation. Une cuvée d'une rare élégance. » (Le Guide Hachette des Vins 2023)

Caractéristiques du vin

Domaine

Les Améthystes - Michel Guignier

Millésime

2019

Appellation

Moulin-à-Vent

Région

Beaujolais

Couleur

Vin rouge

Cépages

100% Gamay

Terroirs

Sol riche en manganèse qui lui donne une typicité unique, parcelles situées sur le secteur de Roche Grès, exposition « est » en légère pente, vignes âgées de 60 ans en moyenne

Viticulture

En culture conventionnelle, achat de raisins auprès de viticulteurs partenaires, taille sévère pour limiter les rendements. Respect de la biodiversité et du terroir

Vendanges

Manuelles

Vinification

Fermentation semi-carbonique d’une durée de 9 à 11 jours en cuve ciment, maîtrise des températures pour respecter le terroir de cette cuvée, élevage de quelques mois en cuve puis en foudre ; filtration légère sur terre pour respecter les constituants organiques du vin ; mise en bouteille à la propriété

Élevage

De quelques mois en cuve puis en foudre

Degré d'alcool

13%

Dégustation & accords

Oeil

Robe rouge violacé

Nez

Expressif et élégant sur des senteurs fruitées, comme la cerise bien mûre, et florales, comme la violette, les boutons de rose, teintées de poivre. Puis apparaissent des parfums de rose fanée, d'iris. Plus tard avec le vieillissement, son bouquet devient plus épicé et complexe, avec des notes de truffe, de musc, de venaison et même d'ambre gris.

Bouche

Souple, délicate, concentrée et élégante, tanins fins, un superbe Beaujolais aux allures de beau Bourgogne, finale longue

Servir

À 15-16°C

Boire avant

2028

Accords mets vins

Accords mets/vins

Accompagnera viandes rouges, gibiers en civet, fromages de caractère

Les Améthystes - Michel Guignier

Moulin-à-Vent

L'appellation Moulin-à-Vent s’étend sur les deux seules communes de Romanèche-Thorins en Saône-et-Loire et de Chénas dans le Rhône. Le décret de reconnaissance de l'appellation date du 11 septembre 1936, mais, dès 1924, le tribunal de Mâcon, chargé de régler les litiges nés des contrefaçons d'un vin déjà réputé, avait défini les limites géographiques du cru et, ainsi, en quelque sorte, consacré la naissance de l'appellation Moulin-à-Vent, plus de 10 ans avant la loi instituant les A.O.C.
 
La surface du vignoble des vins Moulin-à-Vent est d'environ 670 hectares, pour une production annuelle d'environ 36 500 hectolitres. Le seul cépage utilisé est le Gamay noir à jus blanc, pour un vin exclusivement rouge. Au sein de la production, on doit particulièrement distinguer le Domaine des Terres Dorées, le Domaine Dominique Piron, le Domaine du Vissoux et plus encore le Domaine Paul Janin et Fils ainsi que le Château des Jacques.
 
Le terroir de Moulin-à-Vent se caractérise par des arènes granitiques roses friables qu'on appelle gore, infiltrées ici et là de filons de manganèse. Ce minéral constitue l'une des spécificités de l'appellation. La vinification se fait en grappes entières. Cette méthode est particulière au Beaujolais. Après encuvage et première fermentation alcoolique, le raisin est pressé. Jus de tire et jus de presse sont alors assemblés avant une 2e fermentation, malo-lactique. Son rôle est d'assouplir les vins en leur ôtant de l'acidité. Pour exprimer le maximum de composants et donner aux vins Moulin-à-Vent de la structure, de nombreux vignerons utilisent des techniques consistant à immerger le raisin dans le jus, au cours de la fermentation : grillage, pigeage, délestage ou remontage. Bien charpentés, une partie des vins de Moulin-à-Vent peuvent faire un séjour en fûts pour obtenir des cuvées fûts de chênes permettant au vigneron d'élargir la gamme des vins qu'il propose.

Moulin à vent, le seigneur des crus du Beaujolais

Moulin-à-Vent est l’une des 10 appellations communales des crus du Beaujolais. Contrairement aux 9 autres appellations, nommées selon le village où elles sont produites, l’AOC Moulin à Vent beaujolais a la particularité d’être nommée selon son emblème, un antique moulin situé sur la commune de Romanèche-Thorins. Ce n’est pas là son unique particularité. Parmi les crus du Beaujolais, le vin Moulin à Vent se distingue en effet également à la dégustation.

Un sol granitique au service d'un grand vin


À cheval sur les communes de Romanèche-Thorins, en Saône-et-Loire et Chénas, dans le département du Rhône, le cru Moulin à vent est souvent décrit comme « le seigneur des crus Beaujolais ». En cause, son sol de granite altéré, ou granite pourri, communément nommé « gore » par les vignerons. Ce sol, globalement pauvre, est cependant plus riche en matière organique que les sols des vignes des coteaux de Fleurie ou de Chiroubles, par exemple. De plus, sa porosité assure une alimentation en eau idéale : ni trop, ni trop peu. Les vignes plantées dans cette aire d’appellation puisent ainsi dans le sol tous les éléments essentiels à leur croissance.
Le vignoble du Moulin-à-Vent bénéficie, en outre, des altitudes, expositions et pentes les plus avantageuses des 10 crus.
Il en résulte des vins généreux et corsés qui ont un potentiel de garde supérieur aux autres crus.

Quand et comment déguster un Moulin à Vent ?


Pour déguster comme il se doit un vin Moulin a Vent tel que le Moulin a Vent Croix des Louves, il faut savoir être patient. En effet, contrairement aux vins des AOC Beaujolais et Beaujolais-Village qui se dégustent jeunes, le vin Moulin à Vent, à l’instar du Morgon et du Chénas, a un potentiel de garde de 3 à 10 ans, parfois plus pour les meilleurs millésimes.

Comme les plus grands crus, il convient de lui offrir les meilleures conditions de stockage. Il faut donc être particulièrement vigilant à la température, la lumière et l’hygrométrie de la cave dans laquelle vous conserverez vos bouteilles, en attendant une belle occasion de les déguster. Si vous ne pouvez offrir à vos meilleures bouteilles des conditions de stockage idéales, préférez acheter des vins prêts à boire, qui auront été conservés dans de bonnes conditions, chez le producteur ou chez un caviste.

Le Moulin à Vent vin rouge, est à déguster chambré. Cela signifie qu’il faut le servir à une température comprise entre 15 et 18 degrés (température de la cave). Par fortes chaleurs, il convient donc de maintenir le vin à cette température en le plongeant dans un seau à glace.

Ce vin accompagnera idéalement les viandes rouges, le gibier et les fromages aux goûts prononcés tels que le camembert, l’époisse ou le munster. En effet, son caractère charpenté et corsé s’accorde très bien et relève avec brio une cuisine familiale et riche.

Caractéristiques organoleptiques du Moulin-à-Vent

Le Moulin-à-Vent est un vin qui tire sa couleur rouge violacée du cépage Gamay dont il est issu.

Au nez, il émet d’abord un parfum fruité qui n’est pas sans rappeler la cerise ou le cassis. Après quelques années de garde, son bouquet devient plus épicé et exhale des notes de musc, de truffe et de sous-bois.

C’est au palais que le Moulin-à-Vent révèle toute sa singularité. Puissant, charnu et velouté, il offre des tanins fins et boisés et des arômes typiques du gamay qui se développent et s’épanouissent avec le temps.
Plus d'information sur les vins Moulin-à-Vent

Avis des experts

Guide Hachette des vins

Guide Hachette des vins

Vin noté (guide 2023) 2*Coup de Coeur Vin remarquable

Domaine noté (guide 2023) Vins récompensés (Les vins de ce producteur sont régulièrement récompensés par le guide)

A propos du vin :

Un terroir granitique d'un hectare et demi, des vignes de 45 ans et un élevage en fût, c'est le triptyque gagnant de Michel Guignier. Il propose un moulin-à-vent d'une grande finesse. Le nez comme la bouche s'ornent de délicates notes de rose, de vanille et de fruits confits. Les tanins sont soyeux et confèrent une admirable harmonie tout au long de la dégustation. Une cuvée d'une rare élégance.

A propos du domaine :

Installé en 1989, Michel Guignier a débuté sur un petit domaine cultivé en bio depuis de nombreuses années. L'exploitation compte aujourd'hui 12,5 ha, complétée d'une structure de négoce ; la moitié est en bio, l'autre en conversion. Sur son domaine, le vigneron vinifie des morgon, des régnié et des chiroubles.

James Suckling

James Suckling

Vin noté (guide 2022) 94/100

Domaine noté (guide 2023) Recommended

A propos du vin :

Très fumé, le caractère de sous-bois intense aux côtés des notes de mûre sauvage en font un Moulin-à-Vent fascinant. Magnifiquement équilibré, avec une richesse contenue enroulée autour des tanins fins qui animent la longue finale finement ciselée et sèche. À boire ou à garder.

Avis client

Note des clients

NoteNoteNoteNoteNote

4/5

sur 1 avis

NoteNoteNoteNoteNote

Note et avis de M.GILLES D. Publié le 06/12/2022

Excepté les beaux arômes de framboises fraiches, de cerises, d'iris et d'épices perçus au nez, il est difficile de qualifier cette cuvée de Beaujolais, tant le palais est tapissé des même saveurs gourmandes complètées de délicates notes de fumé et de sous-bois automnal. Remarquables tanins doux, satinés et puissants. Belle matière au grain fin et longue finale ourlée. Au final, un ensemble incroyablement cohérent et d'une finesse extrême. Ce joli vin primesautier et d'accès facile a été associé à des filets de biche Stroganoff avec un riz de Camargue. Note = 4,3.

Voir tous les avis de ce client

Background

Achetez vos vins Les Améthystes - Michel Guignier au meilleur prix en vente privée !

17722 avis client
20€

offerts sur votre 1ère commande*