Domaines Paul Jaboulet Aîné - Côte Rôtie Les Jumelles 2017

Rhône

Rouge

Vendu à l'unité

Boire ou Garder

syrah

vin de garde

raffiné

délicat

Un des plus anciens vignobles de France, que les Romains développèrent au Moyen-âge, on dit que le Seigneur de Maugiron partagea son bien entre ses deux filles, l’une blonde, l’autre brune, d’où les noms donnés aux vins Côte Brune et Côte Blonde. Délicate, aux parfums de réglisse et cerise, dotée de tanins fins et soyeux pour une trame longue et précise, cette cuvée est le parfait mariage de deux fortes personnalités de Côte Rôtie. Tout en raffinement.

Caractéristiques du vin

Domaine

Domaines Paul Jaboulet Aîné

Cuvée

Les Jumelles

Millésime

2017

Appellation

Côte Rôtie

Région

Rhône

Couleur

Vin rouge

Cépages

100% Syrah

Terroirs

Sur des terrasses granitiques très escarpées, couvertes d’une couche silico-calcaire en Côte Blonde, d’argile et oxyde de fer en Côte Brune, cette cuvée est le parfait mariage de deux fortes personnalités de Côte Rôtie

Vendanges

Manuelles

Viticulture

En conversion bio

Vinification

Égrappage, foulage et contrôle des fermentations alcooliques et des températures; cuvaison de 3 à 4 semaines

Elevage

12 mois en fûts de chêne, dont 20% de bois neuf

Garde

5 à 15 ans

Degré d'alcool

13,5%

Dégustation & accords

Oeil

Robe grenat intense

Nez

Charmeur et franc. La griotte, la cerise, le réglisse se retrouvent dans un bouquet frais et complexe

Bouche

Délicate, les tannins sont présents, fins et soyeux donnant une trame longue et précise. On retrouve des notes de petits fruits rouges et de fleurs. La fraîcheur permet une très grande persistance aromatique tout en raffinement

Boire avant

2032

Servir

À 16-18°C

Accords mets vins

Accords mets/vins

À savourer avec ravioles de Romans au foie gras et chanterelle, selle et carré d'agneau rôtis aux petits légumes, croustillant de rouget aux olives

Domaines Paul Jaboulet Aîné

Plus d'information sur Domaines Paul Jaboulet Aîné

Côte Rôtie

Le vignoble de Côte-Rôtie est un des plus anciens vignobles de France. Les Romains le développèrent considérablement. Côte-Rôtie a été consacré AOC locale en 1940 et regroupe un peu plus de cent producteurs pour une soixantaine de domaines embouteilleurs. 
L'appellation Côte-Rôtie s'étend aujourd'hui sur 3 communes de la rive droite du Rhône : Saint-Cyr-sur-Rhône, Ampuis, Tupin-Semons, dans le département du Rhône. Le terroir de Côte-Rôtie est constitué de terrasses granitiques très escarpées couvertes d'une couche silico-calcaire en Côte blonde, d'argile et oxyde de fer en Côte brune. Le climat y est de type continental modéré, sec et chaud l'été, avec des pluies régulières les autres saisons. 
La superficie en production des vins de la Côte-Rôtie est d'environ 230 ha pour une production annuelle d'environ 8500 hectolitres de vin rouge. Le vin de Côte-Rôtie est constitué d'au moins 80% de Syrah, 20% de Viognier étant autorisés au maximum. Le vieillissement en fûts de chêne est au minimum de 18 mois à 3 ans. Cette excellente appellation de la Côte-Rôtie est parfaitement mise en valeur par des maisons telles que E. Guigal, le Domaine Georges Vernay, M. Chapoutier ou les vins proposés par le Domaine Barge. 
Appellation d’origine contrôlée reconnue depuis 1936, le côte-rôtie se démarque au sein des grands crus de la vallée du Rhône. Territoire viticole célébré dès l’Antiquité, les vins provenant de la Côte-Rôtie furent servis aux grandes tables des monarchies européennes.

Le vin rouge côte-rôtie : un climat et des sols

Les vignobles de cette région septentrionale de la vallée du Rhône profitent d’une exposition plein sud. Le climat méditerranéen, marqué par des influences continentales, promet des étés chauds, un ensoleillement important et une pluviométrie régulière. Les chayets, terrasses caillouteuses granitiques sur lesquelles poussent les vignobles, sont en micaschiste, en leucogneiss ou en migmatite. Ces trois roches métamorphiques s’effritent en gravats et en sable. Elles conservent ainsi l’eau dans leurs fissures et leurs aspérités. Ce sol, idéal pour les vignes, se démarque par son acidité importante, ses dérivés de quartz et ses altérations ferrifères.

La Côte-Rôtie : un terroir et des cépages

L’AOC regroupe actuellement les vignobles présents sur 3 communes de la vallée du Rhône : Ampuis, Saint-Cyr-sur-le-Rhône et Tupin-et-Semons. 133 lieux-dits séculaires parsèment ce territoire viticole emblématique. La Côte Blonde, la Côte Brune, les Grandes Places et les Rochins comptent parmi les plus célèbres. Les cultivateurs de la région complantent de la syrah noire, présente au minimum à 80 %, et du viognier B. Les deux cépages cofermentent, donnant le vin rouge côte-rôtie. 60 domaines respectent aujourd’hui cet encépagement caractéristique de l’AOC. Ils embouteillent une production de près de 8 500 hectolitres chaque année sur 230 ha.

Le vin côte-rôtie : un vieillissement et des arômes uniques

Les grands domaines de la Côte-Rôtie vieillissent leurs crus de manière traditionnelle dans des fûts de chêne, au minimum pendant 18 mois. Néanmoins, leurs vins se bonifient particulièrement bien en cave. Un vieillissement long, de plusieurs dizaines d’années, affine les tanins en leur conférant finesse et délicatesse. 
Avec l’âge, la robe rubis profonde, parsemée de larmes, du vin rouge de la Côte-Rôtie tire vers le tuilé. L’AOC profite d’arômes carnés caractéristiques, proches du lard fumé et du cuir. En vieillissant, ses notes de fruits rouges et de fruits noirs gagnent en noblesse. Elles révèlent des arômes vanillés, relevés par la violette, et des notes boisées. Aussi, ce vin gras long en bouche se démarque par des arômes torréfiés, proches du tabac et du chocolat.

Le côte-rôtie : une appellation et des prix

L’AOC Côte-Rôtie connait de nombreuses particularités. Selon les domaines, les lieux-dits et les millésimes, les saveurs varient, gagnent en puissance, en délicatesse ou en longueur en bouche. L’élégance tannique des années exceptionnelles et des lieux-dits réputés rendent les meilleures bouteilles extrêmement recherchées à l’international. En conséquence, les prix varient du simple au triple. Cependant, pour les Français connaisseurs, ces grands crus demeurent à un prix abordable.

Procurez-vous votre vin rouge côte-rôtie dès aujourd’hui

Vin de cave par excellence, une bouteille de côte-rôtie ne se perd jamais. De nombreux avis de consommateurs et des conseils d’œnologues réputés vous aiguilleront sur 1jour1vin. Grâce à notre sélection des meilleurs producteurs, dénichez la bouteille parfaite pour votre occasion !
Plus d'information sur les vins Côte Rôtie

Avis des experts

Bettane & Desseauve

Bettane & Desseauve

Domaine noté 4*Étoiles (Les producteurs de très haute qualité, ceux qui sont les gloires du vignoble français)

A propos du domaine :

Jacques Desvernois, qui, avait en charge la direction technique, vient de migrer un peu plus au nord dans la vallée, mais Caroline Frey dirige toujours avec application cette institution de la vallée du Rhône, si bien que tous les changements entrepris depuis le rachat à la famille Jaboulet n’ont jamais autant porté leurs fruits, tant dans le vignoble qu’en cuverie, ce qui au final se retrouve dans des vins rouges épurés, raffinés, frais dans leurs parfums de fruits, un peu moins marqués par le fût peut-être qu’il y a encore quelques années, et des blancs frais et sophistiqués, sans aucun note miellée comme on en trouvait autrefois. Au sommet de la gamme, la mythique cuvée d’hermitage la-chapelle, un savant dosage entre méal et bessards, deux des plus fameux coteaux de la colline, n’avait pas été aussi brillante depuis bien deux décennies. Une année chaude comme 2017 lui a particulièrement souri. Dans ce millésime, le crozes blanc du domaine de Roure n’a pas été produit en raison de la grêle, tout comme le condrieu, mais lui en raison d’une fermentation capricieuse.

Guide Hachette des vins

Guide Hachette des vins

Domaine noté (guide 2019) Vins récompensés (Les vins de ce producteur sont régulièrement récompensés par le guide)

A propos du domaine :

Fondée en 1834, la vénérable maison Paul Jaboulet Aîné propose une large gamme issue de son négoce et de sa centaine d'hectares (en conversion bio) répartis dans plusieurs domaines septentrionaux, dont le mythique La Chapelle en hermitage. Rachetée en 2006 par la famille Frey, propriétaire en Champagne et dans le Bordelais (La Lagune), elle est dirigée par Caroline Frey.

RVF - La Revue du Vin de France / Guide des Meilleurs Vins de France

RVF - La Revue du Vin de France / Guide des Meilleurs Vins de France

Domaine noté (guide 2020) 1*Étoile (Stars en devenir ou vignerons de qualité à la production de bon niveau, vous ne serez pas déçus en dégustant les vins de ces domaines)

A propos du domaine :

Fondée en 1834, la maison Paul Jaboulet Aîné est restée familiale jusqu’en 2006, date de son rachat par la compagnie financière Frey. À côté de son activité de négoce qui a fortement réduit ses volumes, "PJA" possède le deuxième plus important patrimoine de vignes en Hermitage. Ses 25 ha (21 de rouge, quatre de blanc) ont des places de choix dans Le Méal, Les Greffieux, Les Dionnières, Les Roucoules et quelques Bessards à l’extrême ouest du coteau. Cette institution produisait jusqu’au début des années 1990 quelques syrahs parmi les plus mythiques au monde, dont La Chapelle, issue de l’assemblage de syrahs âgées. Il s’élabore, suivant les millésimes, entre 30 et 80 000 bouteilles de La Chapelle rouge. La sélection se fait sur la finesse de tanins et la profondeur. Le milieu et le bas du coteau du Méal constitue le cœur de la cuvée. Après un an d’élevage, avec 15 à 20 % de fûts neufs, les lots les moins denses sont écartés et entrent dans La Petite Chapelle (nommée désormais Maison Bleue) à boire dans les cinq-sept ans.

Avis client

Aucune note disponible
Background

Achetez vos vins Paul Jaboulet Aîné au meilleur prix en vente privée !

14270 avis client

Accédez aux ventes !

15€

offerts sur votre 1ère commande*