Domaines Paul Jaboulet Aîné - Côtes du Rhône Parallèle 45 blanc 2020

Rhône

Blanc

Vendu à l'unité

Boire ou Garder

89/100

Decanter

-

89/100

Vinous

(Notes millésime 2019)

syrah

fruité

fraîcheur

Ce Côtes du Rhône tient son nom du 45e parallèle Nord qui passe à deux kilomètres au Sud des caves de la Maison Paul Jaboulet Aîné. A la dégustation le vin prend tout de suite de l’ampleur. Les tanins sont présents et structurants mais assez fins. La finale est fraîche avec des notes subtiles et légèrement mentholées, signature de la présence de Syrah dans l’assemblage.

Caractéristiques du vin

Domaine

Domaines Paul Jaboulet Aîné

Cuvée

Parallèle 45

Millésime

2020

Appellation

Côtes du Rhône

Région

Rhône

Couleur

Vin blanc

Cépages

50% Grenache blanc, 20% Marsanne, 20% Viognier, 10% Bourboulenc

Terroirs

Sols à dominante argilo-calcaire parsemés de marnes bleues et de galets roulés

Viticulture

Biologique certifiée

Vendanges

À maturité optimale

Vinification

Traditionnelle

Degré d'alcool

13%

Vin bio

Oui

Dégustation & accords

Oeil

Robe éclatante et intense

Nez

Délicat et subtil, laissant tout d'abord deviner des arômes de fleurs blanches puis d'agrumes

Bouche

Beau volume, le vin s'exprime grâce à une belle tension, notes de pêche de vigne, de fleurs d'acacia et d'agrumes, finale longue et persistante

Boire avant

2023

Servir

À 10-12°C

Accords mets vins

Accords mets/vins

À déguster avec des asperges aux morilles, une bisque de crevettes, des bouchées à la reine aux fruits de mer, du boudin blanc au Porto, un Brillat-Savarin aux truffes, un carpaccio de Saint-Jacques à la mangue...

Domaines Paul Jaboulet Aîné

Plus d'information sur Domaines Paul Jaboulet Aîné

Côtes du Rhône

Située de part et d'autre du Rhône entre Vienne, Valence et Avignon, l'appellation Côtes-du-Rhône tire sa personnalité d'une étonnante diversité de sols, de climats et de cépages. Datant de 1937, l'aire d'appellation Côtes-du-Rhône s'est étendue en 2004 pour couvrir aujourd'hui le nombre de 171 communes. On trouve essentiellement 5 types de sols dans les Côtes-du-Rhône. Les sols à galets aux terres argileuses, les sols caillouteux “argilo-calcaires” et les sols d'épandages caillouteux (sur les pentes des reliefs) offrent à la vigne une alimentation en eau régulière et la restitution, durant la nuit, de la chaleur emmagasinée le jour par les cailloux. Ils sont particulièrement propices à l'élaboration de vins de garde. Les sols lœssiques et les sols sablonneux offrent une alimentation hydrique plus contrastée. Ils conviennent mieux à l'élaboration des vins blancs et rosés ainsi qu'aux vins rouges plus légers.

Les conditions climatiques, mais aussi la nature des sols, ont conditionné l'implantation des cépages. Chaque cépage amène ses qualités et, associé aux autres, permet d'atteindre équilibre et harmonie. Dans les vins de Côtes-du-Rhône rouges, le Grenache, cépage de base, apporte fruité, chaleur et rondeur. La Syrah et le Mourvèdre confèrent au vin des arômes épicés, une couleur et une structure soutenues apte au vieillissement. Le Cinsault apporte finesse et permet d'élaborer des rosés et des vins primeurs fruités. Les vins blancs marient arômes et fraîcheur grâce à l'assemblage de différents cépages comme Bourboulenc, Grenache blanc, Roussanne, Marsanne, Clairette, et/ou Viognier. Sur proposition des vignerons, un nouveau décret d'appellation a été adopté en 1996 dont le but est de renforcer la typicité des vins des Côtes-du-Rhône. Pour les vins rouges et rosés, le Grenache devra représenter au moins 40% de l'encépagement (exception des vins produits dans la partie septentrionale à base de Syrah). De même, pour les vins blancs, 80% de l'encépagement sont représentés par le Grenache blanc, la Clairette, la Marsanne, la Roussanne, le Bourboulenc et le Viognier.

De grandes maisons proposent d'excellents crus de Côtes-du-Rhône qui permettent d'apprécier la diversité des cépages et des terroirs: M. Chapoutier, le Domaine Tardieu Laurent, la Maison Delas Frères ou l'incontournable E. Guigal.

L'AOC Côtes-du-Rhône Villages est officiellement mise en place en 1967. Elle couvre aujourd’hui 95 communes, réparties dans les 4 départements du sud du vignoble : l’Ardèche, la Drôme, le Gard et le Vaucluse. Elle s'étend sur 3380 hectares de vignes en production, principalement en rouge.On retrouve les mêmes sols que pour l'AOC Côtes-du-Rhône mais les critères de pris en compte, climat et sol, sont appliqués avec plus de rigueur compte tenu des règles de production de l'Appellation. Les rendements sont notamment plus faibles, avec une moyenne de 34 hl/ha.

Reconnus pour leur spécificité, 18 noms géographiques peuvent figurer sur l’étiquette : Rochegude, Rousset-les-Vignes, Saint-Maurice, Saint-Pantaléon-les-Vignes, Cairanne, Gadagne, Massif d’Uchaux, Plan-de-Dieu, Puyméras, Roaix, Sablet, Séguret, Valréas, Visan, Chusclan, Laudun, Saint-Gervais et Signargues. Ce sont les Côtes du Rhône Villages avec nom géographique.
La région du Rhône est un haut lieu de la gastronomie française et de l'œnologie. Connus dans le monde entier, les vins des Côtes-du-Rhône rivalisent avec les Bordeaux et les Bourgognes, avec de de très belles appellations qui font la fierté des cépages de la région. Très connu pour le vin rouge, le Côtes-du-Rhône se décline aussi en blanc et en rosé. Des appellations ont le vent en poupe et gagnent leurs galons de notoriété comme les Costières de Nîmes par exemple. Une région diverse avec des saveurs et des tanins très variés, les vins du Rhône sont multiples et l'on en trouve pour tous les gouts et tous les budgets. 

Les Côtes-du-Rhône, un terroir de choix

La région viticole du Rhône s'étend sur plus de 200 km et représente la deuxième plus vaste appellation territoriale après le Bordelais. Le Côtes-du-Rhône est également l'une des plus vieilles appellations d'origine contrôlée en France. L'appellation s'étend sur 6 départements, du Rhône au Vaucluse, en passant pat le Gard et l'Ardèche. Il y a 163 communes, de Vienne à Avignon, qui sont affiliées à cette région viticole dynamique. Les sols composés de galets et d'argile sableuse, notamment sur la rive gauche du fleuve, sont très favorables au développement de la vigne. Ces territoires bénéficient aussi de microclimats étonnants qui offrent une diversité impressionnante aux cépages du Rhône. Au nord de la région, les vins d'appellation communale comme les Côtes Rôties font le bonheur des papilles délicates. Dans le sud de la région, entre Gard et Vaucluse, le soleil est plus intense et les vins plus fruités. C'est le vin rouge qui est largement majoritaire, mais il ne faut pas oublier de petites pépites en blanc ou en rosé. 

Comment marier votre Côtes-du-Rhône avec votre repas ?

L'un des grands plaisirs du vin des Côtes-du-Rhône, c'est le mariage adéquat d'une bouteille avec les mets qui sont servis à table. On peut atteindre une perfection et des sensations intenses en faisant la bonne association. Comme c'est un vin de caractère, il sera un très bon partenaire pour une pièce de bœuf persillée, bien racée. Un côte de Bœuf limousine, un tournedos ou une entrecôte de viande charolaise seront sublimés par un bon Côtes-du-Rhône, par exemple une appellation prestigieuse comme le Châteauneuf-du-Pape. Ce peut être un moment fulgurant de saveur délicate. Les Côtes-du-Rhône, racé et puissant, se mariera extrêmement bien avec une grillade d'agneau. On aura peut être moins tendance à le servir avec un bourguignon, une daube provençale ou une blanquette. Il pourra briller avec des fromages de caractère comme le Pélardon ou le Picodon, fromages de la région, ou encore le bleu de Gex, le Neufchâtel ou le Coulommiers. Il saura aussi mettre en valeur la charcuterie, saucissons ou rillettes, et une simple salade niçoise dont il servira d'exhausteur de gout. Côté poisson, le Côtes-du-Rhône fonctionne aussi, notamment avec une recette au beurre blanc ou à la crème. 

Les caractéristiques du Côtes-du-Rhône

Le Côtes-du-Rhône, n'est pas un vin de garde à proprement parler. Le vin rouge doit être consommé dans les 2 à 4 ans qui suivent sa production. Pour les vins blancs, c'est dans les 1 à 3 ans, et pour les vins rosés, c'est à consommer tout de suite !Dans le cas des Côtes-du-Rhône rouges, les plus répandus, la robe est couleur rubis, assez claire mais plus approfondie s'il s'agit de cépage Syrah dominant. Les vins rosés ont une robe assez colorée, à dominante violette, très caractéristique. Les vins blancs sont eux ambrés, avec un jaune assez limpide. Au niveau du nez, les Côtes-du-Rhône rouges ont une dominante fruitée, et évoquent des petits fruits rouges, comme la cerise ou la myrtille. Plus intenses, certains ont des notes plus animales ou épicées, voire la référence à des fruits murs. ce sera le cas des plus grands crus. Les vins rosés sont parfumés, pouvant évoquer le bonbon ou les odeurs florales légères et acidulées. Le vin blanc Côtes-du-Rhône évoque davantage les arômes de fleurs, délicats et légers.
En bouche, lorsque le vin est issu de sols très légers, le vin est lui même aéré et coulant. Il prendra des tanins plus structurés lorsqu'il provient de terres du sud nourries d'alluvions. Les Côtes-du-Rhône restent des vins souples et toniques, accordant leur légèreté à un caractère bien affirmé, un équilibre subtil et fortement savoureux. Les rosés s'affirment avec une saveur de fruit rouge, longtemps présente en bouche. Très équilibrés les vins blancs Côtes-du-Rhône sont équilibrés et tiennent leurs arômes pour une longue expérience en bouche, savoureuse et raffinée.

Plus d'information sur les vins Côtes du Rhône

Avis des experts

Bettane & Desseauve

Bettane & Desseauve

Domaine noté 4*Étoiles (Les producteurs de très haute qualité, ceux qui sont les gloires du vignoble français)

A propos du domaine :

Jacques Desvernois, qui, avait en charge la direction technique, vient de migrer un peu plus au nord dans la vallée, mais Caroline Frey dirige toujours avec application cette institution de la vallée du Rhône, si bien que tous les changements entrepris depuis le rachat à la famille Jaboulet n’ont jamais autant porté leurs fruits, tant dans le vignoble qu’en cuverie, ce qui au final se retrouve dans des vins rouges épurés, raffinés, frais dans leurs parfums de fruits, un peu moins marqués par le fût peut-être qu’il y a encore quelques années, et des blancs frais et sophistiqués, sans aucun note miellée comme on en trouvait autrefois. Au sommet de la gamme, la mythique cuvée d’hermitage la-chapelle, un savant dosage entre méal et bessards, deux des plus fameux coteaux de la colline, n’avait pas été aussi brillante depuis bien deux décennies. Une année chaude comme 2017 lui a particulièrement souri. Dans ce millésime, le crozes blanc du domaine de Roure n’a pas été produit en raison de la grêle, tout comme le condrieu, mais lui en raison d’une fermentation capricieuse.

Decanter

Decanter

Vin noté 89/100 (Millésime 2019)

Guide Hachette des vins

Guide Hachette des vins

Domaine noté (guide 2021) Vins récompensés (Les vins de ce producteur sont régulièrement récompensés par le guide)

A propos du domaine :

Fondée en 1834, la vénérable maison Paul Jaboulet Aîné propose une large gamme issue de son négoce et de sa centaine d'hectares (en conversion bio) répartis dans plusieurs domaines septentrionaux, dont le mythique La Chapelle en hermitage. Rachetée en 2006 par la famille Frey, propriétaire en Champagne et dans le Bordelais (La Lagune), elle est dirigée par Caroline Frey.

Robert Parker - Wine Advocate

Robert Parker - Wine Advocate

Domaine noté Recommended (Producteur de vins recommandé par Robert Parker - The Wine Advocate)

RVF - La Revue du Vin de France / Guide des Meilleurs Vins de France

RVF - La Revue du Vin de France / Guide des Meilleurs Vins de France

Domaine noté (guide 2021) 1*Étoile (Stars en devenir ou vignerons de qualité à la production de bon niveau, vous ne serez pas déçus en dégustant les vins de ces domaines)

A propos du domaine :

Fondée en 1834, la maison Paul Jaboulet Aîné est restée familiale jusqu’en 2006, date de son rachat par la compagnie financière Frey. À côté de son activité de négoce qui a fortement réduit ses volumes, "PJA" possède le deuxième plus important patrimoine de vignes en Hermitage. Ses 25 ha (21 de rouge, quatre de blanc) ont des places de choix dans Le Méal, Les Greffieux, Les Dionnières, Les Roucoules et quelques Bessards à l’extrême ouest du coteau. Cette institution produisait jusqu’au début des années 1990 quelques syrahs parmi les plus mythiques au monde, dont La Chapelle, issue de l’assemblage de syrahs âgées. Il s’élabore, suivant les millésimes, entre 30 et 80 000 bouteilles de La Chapelle rouge. La sélection se fait sur la finesse de tanins et la profondeur. Le milieu et le bas du coteau du Méal constitue le cœur de la cuvée. Après un an d’élevage, avec 15 à 20 % de fûts neufs, les lots les moins denses sont écartés et entrent dans La Petite Chapelle (nommée désormais Maison Bleue) à boire dans les cinq-sept ans.

Vinous A. Galloni

Vinous A. Galloni

Vin noté 89/100 (Millésime 2019)

Domaine noté Recommended

James Suckling

James Suckling

Domaine noté Recommended

Jeb Dunnuck

Jeb Dunnuck

Domaine noté Recommended

Avis client

Aucune note disponible
Background

Achetez vos vins Paul Jaboulet Aîné au meilleur prix en vente privée !

15939 avis client

Accédez aux ventes !

15€

offerts sur votre 1ère commande*