Domaine de la Pousse d'Or - Pommard Les Jarollières 1er Cru 2011

Bourgogne

Rouge

Vendu à l'unité

Boire ou Garder

NoteNoteNoteNoteNote
4/5 (2 clients)

16,5/20

RVF

-

17,5/20

Bettane & Desseauve

-

1*Étoile

Hachette

« Ce vin bien bouqueté autour du moka, des épices et des fruits rouges. On retrouve tout cela dans une bouche ronde et riche, épaulée par une agréable fraîcheur et un boisé encore à fondre. À déguster d'ici 2018 sur un paleron de bœuf braisé aux carottes. » (Le Guide Hachette des Vins 2014). Un rouge riche et charnu, avec une structure tendre et un bel équilibre...

Caractéristiques du vin

Domaine

Domaine de la Pousse d'Or

Cuvée

1er Cru Les Jarollières

Millésime

2011

Appellation

Pommard 1er Cru

Région

Bourgogne

Couleur

Vin rouge

Cépages

100% Pinot Noir

Terroirs

terrains calcaires assez argileux

Vendanges

manuelles

Elevage

sur lie en fûts de chêne (30% neufs) pendant 18 mois

Viticulture

les vignes sont cultivées sans pesticide ni insecticide, et l'unique apport, la fumure, est d'origine naturelle. La terre est travaillée, sans désherbant, pour maintenir l'aération ainsi que la souplesse du sol

Vinification

macération à froid pendant 7 jours, régulation de la température de fermentation, deux pigeages par jour, cuvaison pendant 21 jours

Degré d'alcool

13%

Dégustation & accords

Oeil

robe pourpre foncé

Nez

très mûr, de belles notes de mûre et de groseille, de fruits à noyau

Bouche

bel équilibre, structure tendre, un vin riche et charnu

Boire à partir de

2017

Boire avant

2022

Ouvrir

1 heure avant

Servir

à 14-15°C

Accords mets vins

Accords mets/vins

à déguster sur une côte de boeuf, des gibiers, des fromages (munster, livarot)...

Domaine de la Pousse d'Or

Plus d'information sur Domaine de la Pousse d'Or

Pommard

Une région, ses vins...

Il suffit de se rendre à Beaune pour prendre la mesure de cette culture portée par les siècles, l'amour des vignes, des vins issus du labeur des vignerons. Si l'on sillonne ces terres, on ne tarde pas à découvrir Pomone, petite cité dont le nom est celui d'une déesse de l'antiquité, maitresse des jardins. Tout autour, ce sont des vignes au seul cépage, le Pinot noir, un vin, le Pommard, qualifié depuis le moyen-âge comme « La Fleur des vins du Beaunois ».
Appellation reconnue en 1936, elle concerne exclusivement la commune de Pommard. Situés en Côte de Beaune, entre Beaune et Volnay, Pommard, ses crus et ses belles demeures marquent l'endroit où la Côte s'incline légèrement du côté d'Autun. C'est peut-être le vin de référence de la région de Bourgogne. L'appellation Pommard comporte 28 climats classés en Pommard Premier Cru dont les plus renommés sont sans doute Les Rugiens et Les Epenots
Les vignes de Pommard et Pommard Premier Cru sont plantées entre 250 et 330 mètres d'altitude, exposées au levant au midi. Le terroir repose, en sa partie la moins élevée, sur des alluvions anciennes, puis au milieu des coteaux, sur des sols argilo-calcaires bien drainés grâce à un cailloutis de débris rocheux. En montant encore, on trouve des marnes oxfordiennes, des sols bruns calciques et bruns calcaires.
Un vignoble sur des flancs de coteaux et petites collines à près de 300 mètres d'altitude, une terre généreuse, grasse de nature argilo-calcaire, un ensoleillement suffisant, une pluviosité et des températures idéales, bref des conditions qui permettent depuis le Moyen-Age de produire des vins rouges, solides, tanniques, bien plantés dans cette terre, mais subtiles, d'une vérité exemplaire. Uniquement issus du pinot noir, ces vins rouges Pommard sont tous des premiers crus.

Un caractère bien trempé mais subtil !

La célébrité du Pommard au XIXe siècle lui vaut l’image d’un vin insistant et viril. En réalité, les terroirs, les vinifications et l’âge nuancent ce portrait pour offrir un vin riche en sensibilité. Le Pommard est un vin à laisser un peu vieillir afin qu’il s’ouvre pleinement et s'appréciera particulièrement lorsqu'il est proposé par des domaines tels que le Domaine Roger Belland, le Domaine de Courcel ou le Domaine Henri et Gilles Buisson. En Pommard Premier Cru l'amateur de l'appellation s'orientera ainsi plus sûrement vers le Domaine Leroy, les Maisons Bouchard Père et Fils ou Verget ou vers les crus proposé par Louis Jadot.
Souvent, on met le curseur pour les vins rouges du côté de la solidité, une virilité en bouche, une force tannique qui ne s'en laisse pas compter. Mais les vins rouges, en particulier le Pommard, ce n'est pas que le sang, c'est aussi toute une gamme de subtilités, de parfums, d'arômes qui se cachent derrière un caractère franc et fort. 

Boire un verre de Pommard premier cru.

L'aboutissement de toute cette culture, le travail des vignes, c'est dans un verre qu'il se concrétise. Mais boire n'est pas tout car cela tient quand même d'un cérémonial. Un verre de Pommard rempli, c'est en premier lieu ce jeu des couleurs, une robe rouge, profonde, grenat. Un œil avisé pourra déceler des nuances mauves et bleutées. Puis il faut poser son nez au dessus, un plaisir à ne pas manquer puisque de nombreux arômes sont là, des fruits noirs, myrtille, cassis, mûre, prune. Lorsqu'il a vieilli, le Pommard va donner des effluves plus denses, évoquant le cuir, le bois ancien et la croûte de pain. Puis on le boit et c'est à cet instant que s'affirment toutes ses subtilités. L'attaque est franche, bien fruitée. On ressent la force du raisin mais aussi des nuances de cassis, myrtille. La terre qui porte les vignes n'est pas loin, des arômes solides, sans être agressifs. Les gastronomes diront que le vin rouge Pommard accompagne les viandes, côtes de bœuf, civets, gibiers et fromages. 

Plus d'information sur les vins Pommard

Avis des experts

Bettane & Desseauve

Bettane & Desseauve

Vin noté (guide 2014) 17,5/20 Vin de référence

Domaine noté (guide 2017) 4*Étoiles (Les producteurs de très haute qualité, ceux qui sont les gloires du vignoble français)

A propos du vin :

Remarquable pommard à la texture soyeuse, mûr, racé. Finale très pure. Le style élégant des vins de ce domaine oriente la lecture du cru mais le terroir reprend le dessus en finale.

A propos du domaine :

De la Bousse d'Or à Patrick Landanger en passant par les ducs de Bourgogne et Jacques-Marie Duvault-Blochet, ce domaine abrite les grands hommes de la Bourgogne depuis plus de huit siècles. L'un d'entre eux, Gérard Potel, y a magnifié les vins volnaysiens de 1964 à 1997, jusqu'à sa disparition subite. Patrick Landanger, acquéreur du domaine en 1997, a repris lui-même les rênes de ses chais en 1999 afin d'y effectuer une série de travaux colossaux dont une redéfinition de la cuverie qui opère dorénavant par gravité sur 6 étages. Les vins du domaine n'ont depuis jamais cessé de s'orienter davantage vers le paroxysme de la féminité volnaysienne et d'un toucher de bouche au soyeux incomparable. L'addition récente des Chambolle-Musigny de l'ex-domaine Moine-Hudelot ne faisant que confirmer cette tendance.

Guide Hachette des vins

Guide Hachette des vins

Vin noté (guide 2014) 1*Étoile Vin très réussi

A propos du vin :

Ce domaine historique possède près de la moitié des 3,24 ha que comptent les Jarollières. Un climat qui révèle une histoire originale : au Moyen Âge, on pensait qu'ici rôdaient des esprits malins (« varrol », en ancien français) transformés en loups… C'est un esprit bien plus convivial qui règne aujourd'hui sur les lieux, et sur ce vin bien bouqueté autour du moka, des épices et des fruits rouges. On retrouve tout cela dans une bouche ronde et riche, épaulée par une agréable fraîcheur et un boisé encore à fondre. À déguster d'ici 2018 sur un paleron de bœuf braisé aux carottes.

Robert Parker - Wine Advocate

Robert Parker - Wine Advocate

Domaine noté Recommended (Producteur de vins recommandé par Robert Parker - The Wine Advocate)

A propos du domaine :

 

RVF - La Revue du Vin de France / Guide des Meilleurs Vins de France

RVF - La Revue du Vin de France / Guide des Meilleurs Vins de France

Vin noté (guide 2014) 16,5/20 Très bon vin

Domaine noté (guide 2017) 2*Étoiles (Ces très grands domaines, souvent dotés de terroirs fabuleux, sont des incontournables qui, par leur régularité et l'excellence de leur production, se doivent de figurer dans la cave des amateurs avertis)

A propos du vin :

Le Pommard 1er Cru Les Jarollières, divin, nous semble moins extrait et juste en terme d'équilibre de bouche. Une belle gestion du boisé participe à la notion de finesse et d'équilibre.

A propos du domaine :

Magnifique propriété de Volnay. La Pousse d'Or doit sa renaissance à Patrick Landanger, qui a consacré d'importants moyens financiers et humains à redorer le blason de ce domaine emblématique. On lui doit une amélioration considérable de l'outil de vinification et l'acquisition de nouvelles parcelles, notamment sur la Côte de Nuits. Les crus sont tous remarquables.

Avis client

Note des clients

NoteNoteNoteNoteNote

4/5

sur 2 avis

NoteNoteNoteNoteNote

Note et avis de M.EDOUARD B. Publié le 01/11/2016

Après aération, un vin élégant, mûr, puissant mais sensuel sur le fruit, bien équilibré. De concentration moyenne, classique d'un bourgogne, sa robe est légèrement tuilée. Le nez est puissant sur des notes de fruits rouges, de cerise. Un bel équilibre avec des tanins encore présents en bouche. Très bon mais pas donné!

Voir tous les avis de ce client

NoteNoteNoteNoteNote

Note et avis de M.PIERRE A. Publié le 24/10/2017

Voir tous les avis de ce client

Background

Achetez vos vins La Pousse d'Or au meilleur prix en vente privée !

15740 avis client

Accédez aux ventes !

15€

offerts sur votre 1ère commande*