Château des Jacques - Morgon 2015

Beaujolais

Rouge

Vendu à l'unité

Boire ou Garder

NoteNoteNoteNoteNote
4.2/5 (14 clients)

16/20

Bettane & Desseauve

-

16/20

RVF

« Un jus épanoui, ample, serré et de belle facture. Notons le boisé, mieux géré que sur le fleurie. La dimension en bouche est réjouissante. » ( Le Guide des Meilleurs Vins de France 2018 - RVF) Un grand classique du Beaujolais.

Caractéristiques du vin

Domaine

Château des Jacques

Millésime

2015

Appellation

Morgon

Région

Beaujolais

Couleur

Vin rouge

Cépages

100% Gamay

Terroirs

Assemblage des grandes parcelles du Château des Jacques : Côte du Py, Les Pierres, Bellevue, Roche Noire. Sols granitiques et volcaniques

Vendanges

Manuelles

Viticulture

Raisonnée

Vinification

Macérations lentes de trois à quatre semaines, fermentations avec levures naturelles

Degré d'alcool

14,5%

Dégustation & accords

Oeil

Robe grenat soutenu

Nez

Sur des arômes de violette et de fruits noirs

Bouche

Puissante et musclée, tanins souples, de la profondeur

Boire avant

2026

Ouvrir

1 heure avant

Servir

En carafe à 15°C

Accords mets vins

Accords mets/vins

À déguster sur une terrine, un gigot d'agneau, des fromages...

Château des Jacques

Plus d'information sur Château des Jacques

Morgon

Le petit village de Villié-Morgon, niché au sein des coteaux du Beaujolais, s'est imposé comme l'étape indispensable pour les amateurs de vin, de par sa situation sur la route des Beaujolais, au cœur des grands crus, et son attrait. L'AOC Morgon remonte à 1935, où un décret de l'Institut National des Appellations d'Origine (INAO) lui donne naissance. Les vignes en appellation Morgon sont exclusivement situées à Villié-Morgon. Elles recouvrent 60% du territoire de la commune, soit 90% des surfaces plantées en vigne. Le reste, sur les limites hautes et basses de la commune, est en AOC Beaujolais et Beaujolais-Villages. 
Les caractéristiques du vin de Morgon sont dues essentiellement à son sous-sol constitué de granit désagrégé, ou gore, mélange de sable et d'argile, avec prédominance d'oxyde de fer qui permet son bon vieillissement. Les vignes s'étagent de 220 à 520 mètres d'altitude et sont orientées au levant et au midi. Depuis 1985, afin de mieux préciser la provenance des cuvées, l'aire d'appellation du cru Morgon est divisée en 6 climats dans lesquels vous trouverez les mêmes caractéristiques de terrain et d'exposition. Ils se nomment: les Charmes, Corcelette, Côte du Py, Douby, Les Grands Cras et les Micouds. 
Actuellement, la superficie de l'AOC des vins de Morgon compte presque 1100 hectares, exploités par 250 viticulteurs parmi lesquels le Château de Pizay, le Domaine Raymond Bouland, le Domaine Louis-Claude Desvignes, le Domaine Jean-Marc Burgaud et surtout le Château des Lumières figurent de manière emblématique. Le cépage unique du vin de Morgon est bien sûr celui du Beaujolais, le Gamay noir à jus blanc, dont les producteurs tirent un vin rouge couleur rubis, aux arômes surtout fruités qui s'affinent avec les années.

Morgon, l'élégance du Beaujolais

Bien que sa richesse remarquable et sa robe rubis évoquent les vins de Bourgogne, le vin morgon fait partie des dix crus de l'appellation Beaujolais. Petit tour d'horizon de ces vins rouges délicats, à déguster de suite ou après quelques années de garde.

Géographie et caractéristiques du morgon

Le Morgon est un cru s'étendant le long de la commune de Villié-Morgon, situé dans le département du Rhône, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Lyon. Il est protégé par le label appellation d'origine contrôlée (AOC) et une reconnaissance par l'Institut national de l'origine et de la qualité (INAO) par décret du 11 septembre 1936. Depuis 1985 il se découpe en six climats, les plus réputés étant Les Charmes et la Côte du Py, entourés de ceux de Corcelette, Douby, des Grands Cras et des Micouds. L'AOC Morgon recouvre aujourd'hui environ 1100 hectares, partagés entre 565 viticulteurs, vinificateurs et négociants. Ces derniers doivent récolter le raisin à la main, respecter un rendement n'excédant pas 58 hectolitres par hectare, et ne pas chaptaliser. La macération carbonique en grappes entières est le procédé de vinification majoritaire, offrant comme résultat un jus pas trop tannique et des arômes de fruits mûrs à noyaux, de kirsch et d'épices qui « morgonnent » sans ambiguïté. 
Le goût si typique du vin Morgon résulte des éléments naturels composant le terroir. Tout d'abord, les influences climatiques, qui sont à l'année tempérées océaniques par la Loire, avec des tendances méditerranéennes l'été et continentales en hiver. Ensuite, le sol constitué de granite sur toute la zone, dont le « granite de Fleurie » à Villié-Morgon et sa « roche pourrie » de schiste en décomposition conférant au vin sa touche « sherry » si appréciée. Et puis évidemment le cépage, le gamay noir à jus blanc emblématique de la région Beaujolais, et se plaisant particulièrement sur les sols granitiques de la région. Trois cépages blancs sont acceptés dans la limite de 15% par parcelle, l'aligoté, le chardonnay et le melon B (anciennement nommé « melon de Bourgogne »).

Accords mets et vin morgon

Selon son vieillissement et les goûts de chacun, le Morgon accompagne tout autant un apéritif qu'un repas entier. Il se marie très bien avec diverses terrines de viande, charcuteries, jambons, plats de champignons ainsi que des fromages, comme le Saint-Félicien et un saint-marcellin pour un accord régional. Autant de raisons pour découvrir ce beau cru du Beaujolais, en commençant par exemple par un Morgon 2018 avant de remonter le fil des années d'une dégustation verticale durant le dîner.
Plus d'information sur les vins Morgon

Avis des experts

Bettane & Desseauve

Bettane & Desseauve

Vin noté 16/20 Très bon vin

Domaine noté (guide 2020) 4*Étoiles (Les producteurs de très haute qualité, ceux qui sont les gloires du vignoble français)

A propos du vin :

Bouquet fin et épicé, rappelant la cerise. En bouche, charnu, pur, tannins fermes bien enrobés. Bonne allonge veloutée. Un morgon dompté !

A propos du domaine :

Le domaine, propriété du Beaunois Louis Jadot mais géré de façon autonome, a bien grandi depuis son acquisition en 1996. Aujourd’hui, le vignoble s’étend sur 90 hectares, essentiellement sur Moulin-à-Vent dont il est l’un des grands spécialistes, non sans raison puisqu’il possède des parcelles dans les meilleurs secteurs comme Rochegrès, la Roche, Carquelins et depuis peu la Rochelle. Cyril Chirouze, digne successeur de Guillaume de Castelnau, poursuit l’œuvre d’excellence engagée il y a plus de quinze années. 2017 consacre les nouvelles installations du domaine. La diversité des contenants est à l’image de la construction esthétique que recherche Cyril Chirouze. Rien ne doit dominer, tout doit servir l’expression de l’origine. Le millésime 2017, c’est aussi une magnifique victoire sur les grêles incessantes qui ont bombardé le vignoble. Les quantités sont ridicules ; absurdes si l’on regarde les moyens déployés, parfaitement justifiées si l’on considère la qualité. 2017 est un modèle de pureté, d’équilibre et de finesse. Encore fallait-il avoir le courage et l’abnégation de tenir le cap jusqu’au bout. Attention, il n’y en aura pas pour tout le monde !

Robert Parker - Wine Advocate

Robert Parker - Wine Advocate

Domaine noté Recommended (Producteur de vins recommandé par Robert Parker - The Wine Advocate)

A propos du domaine :


RVF - La Revue du Vin de France / Guide des Meilleurs Vins de France

RVF - La Revue du Vin de France / Guide des Meilleurs Vins de France

Vin noté (guide 2018) 16/20 Très bon vin

Domaine noté (guide 2020) 2*Étoiles (Ces très grands domaines, souvent dotés de terroirs fabuleux, sont des incontournables qui, par leur régularité et l'excellence de leur production, se doivent de figurer dans la cave des amateurs avertis)

A propos du vin :

Un jus épanoui, ample, serré et de belle facture. Notons le boisé, mieux géré que sur le fleurie. La dimension en bouche est réjouissante.

A propos du domaine :

Depuis son acquisition en 1996 par la maison beaunoise Louis Jadot, la signature domaine est totalement acquise et « Les Jacques » rayonne comme un modèle de beaujolais de garde, tout en continuant de s'appuyer sur des méthodes bourguignonnes. Passé l'époque Guillaume de Castelnau (directeur de 2000 à 2014), Pierre-Henri Gagey a redonné les clefs en 2016 à Cyril Chirouze, ingénieur agronome et œnologue, qui y a vinifié entre 2007 et 2013. La gamme progresse dès le bourgogne blanc. Les cuvées parcellaires demandent un minimum de cinq ans de garde pour exprimer pleinement l'identité de leur sol.

Avis client

Note des clients

NoteNoteNoteNoteNote

4.2/5

sur 14 avis

NoteNoteNoteNoteNote

Note et avis de M.RAYMOND H. Publié le 06/04/2020

très bon vin. Mérite d'être conservé en cave

Voir tous les avis de ce client

NoteNoteNoteNoteNote

Note et avis de M.BERTRAND C. Publié le 18/05/2019

Robe rouge sombre profond, nez fruits rouges, concentré et puissant. Belle réussite!

Voir tous les avis de ce client

NoteNoteNoteNoteNote

Note et avis de M.OLIVIER P. Publié le 28/05/2020

Voir tous les avis de ce client

NoteNoteNoteNoteNote

Note et avis de M.DANIEL C. Publié le 30/04/2020

Voir tous les avis de ce client

NoteNoteNoteNoteNote

Note et avis de M.FREDERIC D. Publié le 26/04/2020

Voir tous les avis de ce client

NoteNoteNoteNoteNote

Note et avis de M.N L. Publié le 02/02/2020

Voir tous les avis de ce client

NoteNoteNoteNoteNote

Note et avis de M.FREDERIC M. Publié le 25/01/2020

Voir tous les avis de ce client

NoteNoteNoteNoteNote

Note et avis de M.AURELIEN C. Publié le 01/01/2020

Voir tous les avis de ce client

NoteNoteNoteNoteNote

Note et avis de M.DENIS M. Publié le 26/12/2019

Voir tous les avis de ce client

NoteNoteNoteNoteNote

Note et avis de M.THIERRY D. Publié le 14/11/2019

Voir tous les avis de ce client

Background

Achetez vos vins Château des Jacques au meilleur prix en vente privée !

13200 avis client

Accédez aux ventes !

15€

offerts sur votre 1ère commande*