Morgon

NoteNoteNoteNoteNote
3.9/5Voir les 1562 avis
Morgon
Le petit village de Villié-Morgon, niché au sein des coteaux du Beaujolais, s'est imposé comme l'étape indispensable pour les amateurs de vin, de par sa situation sur la route des Beaujolais, au cœur des grands crus, et son attrait. L'AOC Morgon remonte à 1935, où un décret de l'Institut National des Appellations d'Origine (INAO) lui donne naissance. Les vignes en appellation Morgon sont exclusivement situées à Villié-Morgon. Elles recouvrent 60% du territoire de la commune, soit 90% des surfaces plantées en vigne. Le reste, sur les limites hautes et basses de la commune, est en AOC Beaujolais et Beaujolais-Villages. 

Les caractéristiques du vin de Morgon sont dues essentiellement à son sous-sol constitué de granit désagrégé, ou gore, mélange de sable et d'argile, avec prédominance d'oxyde de fer qui permet son bon vieillissement. Les vignes s'étagent de 220 à 520 mètres d'altitude et sont orientées au levant et au midi. Depuis 1985, afin de mieux préciser la provenance des cuvées, l'aire d'appellation du cru Morgon est divisée en 6 climats dans lesquels vous trouverez les mêmes caractéristiques de terrain et d'exposition. Ils se nomment: les Charmes, Corcelette, Côte du Py, Douby, Les Grands Cras et les Micouds. 

Actuellement, la superficie de l'AOC des vins de Morgon compte presque 1100 hectares, exploités par 250 viticulteurs parmi lesquels le Château de Pizay, le Domaine Raymond Bouland, le Domaine Louis-Claude Desvignes, le Domaine Jean-Marc Burgaud et surtout le Château des Lumières figurent de manière emblématique. Le cépage unique du vin de Morgon est bien sûr celui du Beaujolais, le Gamay noir à jus blanc, dont les producteurs tirent un vin rouge couleur rubis, aux arômes surtout fruités qui s'affinent avec les années.

Morgon, l'élégance du Beaujolais

Bien que sa richesse remarquable et sa robe rubis évoquent les vins de Bourgogne, le vin morgon fait partie des dix crus de l'appellation Beaujolais. Petit tour d'horizon de ces vins rouges délicats, à déguster de suite ou après quelques années de garde.

Géographie et caractéristiques du morgon

Le Morgon est un cru s'étendant le long de la commune de Villié-Morgon, situé dans le département du Rhône, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Lyon. Il est protégé par le label appellation d'origine contrôlée (AOC) et une reconnaissance par l'Institut national de l'origine et de la qualité (INAO) par décret du 11 septembre 1936. Depuis 1985 il se découpe en six climats, les plus réputés étant Les Charmes et la Côte du Py, entourés de ceux de Corcelette, Douby, des Grands Cras et des Micouds. L'AOC Morgon recouvre aujourd'hui environ 1100 hectares, partagés entre 565 viticulteurs, vinificateurs et négociants. Ces derniers doivent récolter le raisin à la main, respecter un rendement n'excédant pas 58 hectolitres par hectare, et ne pas chaptaliser. La macération carbonique en grappes entières est le procédé de vinification majoritaire, offrant comme résultat un jus pas trop tannique et des arômes de fruits mûrs à noyaux, de kirsch et d'épices qui « morgonnent » sans ambiguïté. 

Le goût si typique du vin Morgon résulte des éléments naturels composant le terroir. Tout d'abord, les influences climatiques, qui sont à l'année tempérées océaniques par la Loire, avec des tendances méditerranéennes l'été et continentales en hiver. Ensuite, le sol constitué de granite sur toute la zone, dont le « granite de Fleurie » à Villié-Morgon et sa « roche pourrie » de schiste en décomposition conférant au vin sa touche « sherry » si appréciée. Et puis évidemment le cépage, le gamay noir à jus blanc emblématique de la région Beaujolais, et se plaisant particulièrement sur les sols granitiques de la région. Trois cépages blancs sont acceptés dans la limite de 15% par parcelle, l'aligoté, le chardonnay et le melon B (anciennement nommé « melon de Bourgogne »).

Accords mets et vin morgon

Selon son vieillissement et les goûts de chacun, le Morgon accompagne tout autant un apéritif qu'un repas entier. Il se marie très bien avec diverses terrines de viande, charcuteries, jambons, plats de champignons ainsi que des fromages, comme le Saint-Félicien et un saint-marcellin pour un accord régional. Autant de raisons pour découvrir ce beau cru du Beaujolais, en commençant par exemple par un Morgon 2018 avant de remonter le fil des années d'une dégustation verticale durant le dîner.

Plus d'informations sur le site des vins de Morgon

Achetez vos vins de Morgon au meilleur prix en vente privée !

Site noté
13493 avis

Accédez aux ventes !

15€

offerts sur votre 1ère commande*

Nos dernières ventes de vins de Morgon

Dominique Piron - Morgon Côte du Py 2018

15,5/20 Bourgogne Aujourd'hui

-

94/100 Wine Enthusiast

-

16,5/20 Jancis Robinson

-

1*Étoile Hachette

-

16,5/20 Bettane & Desseauve

-

17/20 RVF

(Notes millésime 2017)

Situé sur une colline d’origine éruptive en plein cœur de l’appellation Morgon, ce Côte du Py est le résultat d’une vendange égrappée partiellement puis d’une vinification plutôt longue avec des pigeages réguliers. Son sol de roches volcaniques et pierres bleues apporte un parfum typée de pierre qui tutoie une bouche gourmande gourmande et charnue. Complexe, concentré, pur. Un Morgon gourmand et élégant, un charme fou !

Dominique Piron - Morgon La Chanaise 2018

90/100 Wine Enthusiast

-

91/100 Wine Spectator

-

92/100 James Suckling

-

15,5/20 Jancis Robinson

-

15,5/20 Bettane & Desseauve

(Notes millésime 2017)

Assemblage de différents terroirs de l'appellation, les Vieilles Vignes de Gamay plantées sur ces parcelles à 200-300m d'altitude donnent un vin aux notes de cerises mûres avec des nuances d'épices douces. La bouche est complexe avec une texture veloutée. Un Morgon de caractère !

Louis-Claude Desvignes - Morgon Javernières 2019

94+/100 Robert Parker

«Se déployant dans le verre avec un nez de framboises, de prunes sauvages, d'épices, de thé blanc et de pétales de rose, le Morgon Côte du Py Javernières 2019 est moyen à corsé, profond et stratifié, avec une réelle concentration, des acides vifs et une structuration poudrée de tanins. Encore assez serré après sa récente mise en bouteille [...] il méritera, comme toujours, plusieurs années en cave. A maturité, je soupçonne que le 2019 sera plus dynamique que le rendu du 2018, et il ravira les admirateurs sérieux de ce cru du Beaujolais.»

Louis-Claude Desvignes - Morgon La Voûte Saint-Vincent 2019

91/100 Robert Parker

« Du charme en bouteille »

«Offrant des arômes de fruits sauvages, d'écorce d'orange, de prune et de viandes grillées, le Morgon La Voûte Saint-Vincent 2019 est moyen à corsé, souple et enveloppant, avec un noyau charnu de fruits, des acides vifs et des tanins fondants. Vif mais gourmand, c'est le vin le plus charmant et le plus immédiat de la cave Desvignes.» (Wine Advocate 2020)

Louis-Claude Desvignes - Morgon Côte du Py 2019

93/100 Robert Parker

«Le Morgon Côte du Py 2019 révèle des arômes de mûres, de cerises, de viandes fumées et de réglisse. Mi-corsé à corsé, ample et charnu, il est charmant et enveloppant, avec un noyau généreux de fruits succulents encadrés par des tanins poudrés. Moins enroulé que les Javernières, il se boit bien dès maintenant mais offre également une longévité considérable.» (Wine Advocate 2020)

Louis-Claude Desvignes - Montpelain 2019

92/100 Robert Parker

«Débordant d'arômes de framboises, de cerises, de tons doux de la terre et de pivoines, le Morgon Montpelain 2019 est moyen à corsé, riche et charnu, avec des tanins abondants mais veloutés, des acides vifs et un noyau de fruit gourmand. Encore une réussite.» (Wine Advocate 2020) Une cuvée équilibrée entre puissance et finesse, élégante à souhait ! Attention, quantités limitées.

Louis-Claude Desvignes - Morgon Javernières Les Impénitents 2019

95+/100 Robert Parker

«Le Morgon Côte du Py Les Impénitents 2019 se montre à merveille, mais cela ne surprendra pas les adeptes de cette cuvée qui fait régulièrement partie des vins les plus fins et les plus dignes de son âge du Beaujolais. Offrant un bouquet profond de mûres, de cassis et de framboises complété par des notes de viandes fumées et de pivoines, il est moyen à corsé, profond et multidimensionnel, avec une concentration phénoménale, des acides vifs et un châssis élégamment musclé de tanins poudrés, se terminant par une finale longue et pénétrante.» (Wine Advocate 2020) La grande classe ! Attention quantités limitées.

Domaine Marcel Lapierre - MMXIX 2019

La Cuvée Marcel Lapierre est un bel hommage au grand personnage qu'il était, sur des vignes centenaires. Cette cuvée exceptionnelle est à l'image de son caractère : robuste et puissante. Le vin dévoile des saveurs exaltantes de fruits rouges compotés et d'épices qui s'étirent sur une longue et délicate finale. La quintessence de Lapierre !

Domaine Marcel Lapierre - Morgon Camille 2019

Clin d’œil à la fille de Marcel et aussi à son père, la cuvée Camille est issue d'une vieille parcelle sur la Côte de Py de 1ha à peine. Élevé 9 mois en vieux fûts, après une macération de 24 jours en cuve tronconique bois, ce beau Morgon à la robe grenat profond dévoile au nez des arômes de fruits rouges frais, puis des accents floraux en bouche, avec beaucoup d’élégance et une longueur remarquable… À savourer ! Attention, quantités très limitées.

Laurent Perrachon - Morgon Côte du Py 2017

91/100 Wine Enthusiast

-

92/100 James Suckling

-

92/100 Vinous

-

17-18/20 RVF

«Ce vin est issu d'une parcelle d'un acre sur le site le plus connu de l'appellation. Les vignes de 65 ans ont donné de la structure et de somptueux fruits noirs, ne faisant qu'un pour construire un vin riche et à l'avenir prometteur. Ce vin, aux fruits noirs et à la belle acidité, sera prêt à boire à partir de 2021.» (Wine Enthusiast 2019) Situé sur le meilleur terroir de Morgon, au pied de la colline de Côte du Py, le Gamay nous offre ici un vin hors pair, équilibré entre fruits noirs, épices et tanins lui apportant le charisme idéal. Un grand vin en devenir - Dernières bouteilles disponibles, quantité limitée !

Domaine Anita - Morgon Château-Gaillard 2018

93/100 Wine Enthusiast

«Des vignes de soixante-dix ans dans une parcelle de près de quatre acres ont produit un vin dense. Il est concentré à partir des petites baies produites par ce vignoble, conférant au vin une richesse et un potentiel de longévité. Les fruits noirs, une touche de réglisse et des tanins puissants suggèrent que le vin sera meilleur à partir de 2021.» (Wine Enthusiast 2020). Les petites grappes cueillies sur cette parcelle, ont permis d’obtenir une cuvée digne des plus grandes.

Domaine des Nugues - Morgon 2018

14,5/20 Bourgogne Aujourd'hui

« Le Gamay dans sa plus pure expression ! »

Habillé d'une robe rubis profond, le Morgon 2018 dévoile des arômes mûrs de fruits et d'épices. La bouche est d'une belle longueur, soutenue par des tanins fins et persistants. L'atout charme du domaine !

Terres Dorées - Morgon 2018

92+/100 Robert Parker

« Charmeur en tout point »

«Issu de vignes situées à Bellevue, le Morgon 2018 se propage du verre avec des arômes de prunes rouges, de mûres, de viande fumée et d'épices. En bouche, il est mi-corsé à corsé, charnu et enveloppant, avec un noyau riche et étagé de fruits, des tanins poudrés et des acides vifs. Chaudement recommandé.» (Wine Advocate 2019 - Willima Kelley) Ce Morgon issu de vieilles vignes sur un terroir granitique sablonneux très pauvre, juste à côté de Javernières. On dit qu'il doit "avoir fait ses Pâques" pour révéler son bouquet, et alors, il morgonne....

Terres Dorées - Côte du Py - Javernières 2018

93+/100 Robert Parker

«Le Morgon Côte du Py Javernières 2018 se déploie dans le verre avec un bouquet complexe de fruits noirs, de chocolat au four et de viandes grillées. En bouche, il est mi-corsé à corsé, ample et étagé, avec des tanins fins, une excellente concentration et une finale longue et pénétrante. Comme c'est généralement le cas, il s'agit d'un Morgon assez sérieux qui s'embellira avec quelques années en cave.» (Wine Advocate 2019 - William Kelley)

Domaine Marcel Lapierre - Morgon 2019

17/20 RVF

(Notes millésime 2018)

Une nouvelle fois, le morgon du domaine Marcel Lapierre va vous emparadiser. Sa robe rouge rubis donne le ton : un joyau est dans le verre. En bouche, on savoure sa structure charnue, ses tanins soyeux et les arômes typiques du cru ( griotte, groseille, violette). La longue finale laisse une agréable pointe d'amertume. Une réussite !