Château Pierre Bise - Coteaux du Layon Anclaie 2014 (50cl)

Loire

Blanc

Vendu à l'unité

A Boire

15/20

Bettane & Desseauve

liquoreux

«Frais et riche, voici un moelleux exotique, de bon équilibre, tout en finesse et en rondeur.» (Le Guide des Vins Bettane & Desseauve) Un liquoreux concentré et intense, au volume sphérique apporté par le terroir et doté d'une précision et de fraîcheur des arômes.

Caractéristiques du vin

Domaine

Château Pierre Bise

Cuvée

Anclaie

Millésime

2014

Appellation

Coteaux du Layon Beaulieu

Région

Loire

Couleur

Vin blanc

Cépages

100% Chenin

Terroirs

Sol pauvre composé d’argiles sécantes, de schistes et phtanites. Plateau élevé, orienté Sud en pente douce.

Vendanges

Manuelles, par tries successives

Viticulture

Raisonnée : Vignes étroites. Epamprage et éclaircissage manuel en juin et juillet. Enherbement de l’inter-rang.

Vinification

Pressurage lent, débourbage de 24 à 48h, fermentations lentes sans levurage ni chaptalisation

Degré d'alcool

11%

Sucres résiduels

161 g/l

Dégustation & accords

Oeil

Robe dorée

Nez

Arômes de pêche de vigne, de fruits exotiques, mangue, fruit de la passion

Bouche

Intense au beau moelleux, rondeur et fraîcheur grâce à un juste équilibre, gourmandise certaine

Boire avant

2025

Ouvrir

1/2 heure avant

Servir

À 8-10°C

Accords mets vins

Accords mets/vins

À déguster à l'apéritif, sur du foie gras, des fromages à pâte persillée, des desserts...

Château Pierre Bise

Plus d'information sur Château Pierre Bise

Coteaux du Layon

Ce sont les négociants hollandais qui firent développer le vignoble des bords du Layon à partir de 1579, les hauts degrés alcooliques atteints (16-17 % vol.) permettant une meilleure conservation lors des voyages. En outre, ces vins correspondaient aux goûts de la clientèle hollandaise et seule leur grande qualité (et donc leur prix) leur permet de supporter la taxe d’exportation par la Bretagne. La récolte par tries successives de grappes botrytisées est répertoriée depuis le XVIIIe siècle. L'appellation d'origine contrôlée Coteaux du Layon à une aire d’appellation qui s’étend sur 27 communes du Maine-et-Loire bordant le Layon, petit affluent de la Loire. L'appellation distingue plus particulièrement les communes de Beaulieu-sur-Layon, Faye-d’Anjou, Rablay-sur-Layon, Rochefort-sur-Loire, Saint-Aubin-de-Luigné et Saint-Lambert-du-Lattay. L'AOC vins Coteaux du Layon a été reconnue par un décret du 18 février 1950. 
Le vignoble couvre environ 1.400 hectares pour une production annuelle avoisinant les 40.000 hectolitres. Le terroir se compose de Terrasses typiques de schistes et de grès du socle armoricain, sols bruns et peu profonds (roche mère affleurante) de l’Anjou noir. Le climat est de type océanique tempéré et particulièrement sec. Les zones délimitées correspondent à des situations de coteaux bien exposés et ventilés qui favorisent la précocité de la végétation (microclimat dans lequel pousse une végétation méditerranéenne) et l’obtention systématique de vendanges surmûries. 
L'appellation Coteaux du Layon produit des vins mœlleux et liquoreux, issus du cépage Chenin, d’une richesse aromatique qui se décline à l'infini. Elle impose de plus des vendanges manuelles par tries successives de raisins arrivés à surmaturité et présentant une concentration par l’action ou non de la pourriture noble. Les vins produits sont à carafer et à servir très frais à 8°C pour les sentir évoluer. Ils peuvent se garder de 5 ans à plusieurs décennies, voire un siècle lors des beaux millésimes. De tels crus peuvent être proposés par le Château Pierre-Bise, le Domaine des Sablonnettes ou le Château de la Roulerie.

Description du vin

C’est un vin blanc moelleux ou liquoreux et fruité issu du Chenin blanc, dit Chenin B, qui a pour particularité d’être surmaturé. Il a su prendre place auprès des plus grandes tables et sa présence dans la haute gastronomie est amplement méritée. Se mariant parfaitement à divers plats et mets tels que le foie gras grâce à ses saveurs de miel, le vin blanc Coteaux-du-Layon a des critères de conservation bien précis. Il faudra en effet le conserver entre 11 et 13 degrés Celsius de préférence dans une armoire de vieillissement, et il est à déguster à huit degrés. Il est d’autant plus important de contrôler l’humidité dans laquelle la bouteille de Coteaux-du-Layon est gardée. Dorée tirant dans les verts et allant même jusqu’aux reflets cuivrés avec l’âge, sa couleur pétillante séduit. Il peut être conservé pour une durée allant de cinq à vingt ans, voire plus pour les plus grandes bouteilles et récoltes. Le prix du Coteaux du Layon varie entre 10 euros et 40 euros la bouteille.

Territoire et climat

Produit aux bords du Layon, le Coteaux du Layon bénéficie d’un climat particulier lui donnant ses caractéristiques uniques. Situé sur le massif armoricain, les conditions géologiques (sols riches en schistes et minéraux) ainsi que les vents frais permettent la surmaturation du produit qui fonde les caractéristiques même du vin et lui apportent toute sa saveur. Le climat plutôt doux et chaud s'oppose aux hivers pluvieux et ceux-ci contribuent à la maturation des raisins. C’est donc un véritable choc entre le climat continental et océanique qui se retrouve au sein de la bouteille. La production totale et annuelle donnera un peu plus de cinq millions de bouteilles qui seront vendues à travers l'Europe.

Un peu d’histoire

Le Coteaux du Layon est un vin blanc d’Anjou, dans la Loire. C’est une appellation d’origine contrôlée depuis 1950 et concernant 27 communes avoisinantes, recouvrant un peu moins de 1500 hectares et bordant le Château de Châlonnes. Tout commence au XVIIème siècle lorsque les hollandais présents sur les lieux décident d’acheter ce vin. Grâce à ces échanges et investissements, le vin se fît connaître et apprécier à sa juste valeur pour finalement intégrer le riche patrimoine culinaire français. Cependant, la production et la perpétuation de ce vin furent fragilisées lors de la guerre de Vendée qui détruisit une partie des récoltes, des terres et le travail de nombreux hommes et femmes. Fin du XIXème siècle les vignes subissent également une prolifération du phylloxéra, petit insecte particulièrement dévastateur.
Plus d'information sur les vins Coteaux du Layon

Avis des experts

Bettane & Desseauve

Bettane & Desseauve

Vin noté 15/20 Très bon vin

Domaine noté (guide 2020) 3*Étoiles (Une production de haute qualité, pouvant servir de référence dans son secteur)

A propos du vin :

Frais et riche, voici un moelleux exotique, de bon équilibre, tout en finesse et en rondeur.

A propos du domaine :

Avec 80 % de chenin, ce vignoble de 45 hectares s’exerce à tous les styles de blancs. La famille Papin le fait avec bonheur et un enthousiasme de chaque instant. René vinifie, pendant que son frère aîné Christophe œuvre aux vignes. Pas en bio, certes, mais les sols sont travaillés « à leur façon ». En cave, le même soin prédomine, avec une variété de cuves de toute nature (inox, ciment, cylindriques, enterrées, bois de 30 hl signées Stockinger...), aptes à ciseler des vins nuancés et complexes. Les liquoreux sont la grande force du domaine, de même que la série des savennières (13 hectares), impeccable de justesse. Les petites cuvées de rosé et de rouge sont un ton en dessous.

Guide Hachette des vins

Guide Hachette des vins

Domaine noté (guide 2019) Vins récompensés (Les vins de ce producteur sont régulièrement récompensés par le guide)

A propos du domaine :

Ce domaine de 50 ha, né de la fusion de deux exploitations familiales, est conduit depuis 1974 par Claude Papin, l'un des plus fins connaisseurs des terroirs angevins et des plus talentueux élaborateurs de vins blancs de la région, en sec comme en liquoreux. Incontournable.

RVF - La Revue du Vin de France / Guide des Meilleurs Vins de France

RVF - La Revue du Vin de France / Guide des Meilleurs Vins de France

Domaine noté (guide 2020) Sélectionné (Nous rappelons que ce guide est un palmarès et qu'à ce titre, tous les domaines qui y figurent, même sans étoile, représentent, à nos yeux, l'excellence de la production française.)

A propos du domaine :

Pierre Papin, à 50 ans, acquiert le château Pierre Bise en 1959. Les 9 hectares de vignes sont légués à son fils en 1974, qui travaille ensuite sur des parcelles à Rochefort, Quarts-de-Chaume et Chaume à la fin des années 1980. Claude Papin généralise l’enherbement du vignoble au début des années 1990. Le château Pierre-Bise voit à nouveau sa superficie augmenter en 1992, après le rachat de parcelles du Clos de Coulaine, en appellation Savennières. Le descendant Christophe Papin s’installe au château Pierre-Bise en 1997. Dans les années 2000, après un nouveau achat, le vignoble culmine alors à 50 hectares de vignes.

Avis client

Aucune note disponible
Background

Achetez vos vins Pierre Bise au meilleur prix en vente privée !

13308 avis client

Accédez aux ventes !

15€

offerts sur votre 1ère commande*