Un tremblement de terre d'une magnitude de 7.5 sur l'échelle de Richter est survenu dans la nuit du 13 Novembre dans la région de Marlborough. Malgré l'importance de l'onde de choc et des multiples répliques qui suivent toujours, le directeur de l'interprofession des vignerons de Nouvelle-Zélande, Philip Gregan, se voit tout de même rassurant.

Située sur la faille entre la plaque Pacifique et la plaque Australienne, la Nouvelle-Zélande est régulièrement sujette à des tremblements de terre de magnitude élevées, le plus souvent ressenties au centre de l'île du Sud, le long de la chaine des Alpes ou à proximité. Cette fois-ci, c'est la plus grosse région viticole du pays qui est touchée par cette catastrophe naturelle : Marlborough.


Au lendemain des évènements, les exploitations établissent un premier bilan des dégâts. Il semble qu'aucun décès ne soit à déplorer dans les équipes de chacun des établissements. Seuls des dommages mineurs ont été reportés : bouteilles cassées, cuves abîmées... Rien de réellement surprenant si on considère la puissance du choc qui a dévasté la plupart des moyens de communication de la région.

Selon le Premier Ministre Néo-Zélandais, John Key, il faudra plusieurs mois et des plusieurs milliards de dollars (NZ$) pour que la région soit débarrassée des débris et que les routes soient de nouveau dégagées.

Publié le 14/11/2016 par Charlotte



Les meilleurs prix

Profitez du meilleur prix sur vos vins favoris. Comparez et si vous trouvez moins cher on vous rembourse la différence ! Voir les conditions

Paiement sécurisé

Passez votre commande en toute sérénité grâce à notre partenaire bancaire hsbc
En savoir plus

Livraison soignée

Assurée par des professionnels, votre livraison est effectuée aux dates prévues. Plus de 500 000 bouteilles livrées par an. En savoir plus

Service client

Nous sommes à votre écoute du lundi au vendredi de 10h00 à 18h00 au 09 70 40 50 03 (prix d'un appel local) ou par mail en cliquant ici.